La mortalité routière historiquement basse en 2018

Publié le par

Après quatre années de hausse et de stagnation, 2018 a enregistré le nombre de morts sur les routes le plus bas depuis la mise en place des mesures statistiques. Un résultat attribué notamment au passage à 80 km/h.

Année 2018 historique pour la sécurité routière.
Année 2018 historique pour la sécurité routière.

Tristes statistiques, les chiffres de la sécurité routière se teintent d’optimisme en ce début d’année. Le nombre de morts sur les routes enregistrés en 2018 est en effet le plus bas depuis la mise en place de la collecte de ces données. Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 3 259 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine l’année dernière, soit une diminution de 5,5 % par rapport à 2017 et de 0,3 % par rapport à 2013, année la plus basse recensée. Cette baisse de la mortalité routière a bénéficié à tous les usagers : – 6,7 % pour les automobilistes, – 5,9 % pour les camionneurs, – 4 % pour les deux-roues motorisés, - 3,5 % pour les cyclistes et – 1,9% pour les piétons. Parallèlement, le nombre d’accidents corporels et celui des blessés ont également diminué, avec respectivement 4,8 % et 24,8 % de baisse par rapport à 2017.

PNG - 66.5 ko

L’ONISR attribue ces résultats encourageants à la mobilisation des usagers et aux décisions du Comité interministériel de la sécurité routière. Le passage de la limitation de vitesse à 80 km/h aurait à lui seul permis d’épargner 116 vies en six mois selon des comparaisons avec les cinq dernières années. Un chiffre qui ne prend pas en compte l’évolution du trafic en 2018, qui ne sera connu que cet été.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER