La Volkswagen Polo redynamise son style

Publié le par

La sixième génération de la citadine allemande passe par la case restylage. Une opération qui se concentre surtout le design extérieur de l’auto (avant et arrière) tandis que l’intérieur n’évolue qu’à la marge.

La nouvelle Polo renforce davantage son côté
La nouvelle Polo renforce davantage son côté "petite Golf". (© Volkswagen)

Commercialisée depuis 2017, la Volkswagen Polo a droit au traditionnel restylage de mi-carrière. Installée depuis 1971 sur le créneau très concurrentiel des citadines, la sixième génération du modèle a vu ses ventes s’effondrer de 45 % l’an dernier en France. Une situation due à la crise de la Covid-19 mais aussi à l’arrivée de modèles plus récents (Toyota Yaris, Dacia Sandero, Citroën C3 restylée, etc.) et à l’appétence des clients pour les... SUV urbains. Avec 22 164 unités enregistrées - dont 2 962 en flottes - la Polo s’est ainsi classée à la huitième place du marché des véhicules du segment B, tout juste derrière la dernière génération d’Opel Corsa.

Gamme réorganisée et dotation de série enrichie

La Volkswagen Polo restylée bénéficie également d’un remaniement de sa gamme. Après avoir déjà abandonnée les dénominations Trendline, Confortline, R-Line, Carat ou Carat Edition, au profit de Polo (base), Lounge, R-Line et Carat, la gamme de « la fourmi » s’articule désormais autour de Polo (base), Life, Style et R-Line. Une nomenclature en adéquation avec celle de sa grande sœur, la Golf. En parallèle, la dotation de série s’enrichit considérablement puisque les versions de base reçoivent désormais les feux à LEDS, la climatisation, le Virtual Cockpit (8 pouces) ainsi qu’un inédit airbag central situé entre les deux sièges avant.

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, Citadine

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter