La Renault Clio Campus joue les prolongations

Publié le par

À peine Peugeot a-t-il présenté sa 206+ que Renault riposte avec une version restylée de la Clio Campus. En somme, comment faire du neuf avec du vieux, une spécialité bien de chez nous qui bientôt se terminera par le retour des 4L et 2CV ! Positionnée entre la Twingo et la Clio 3 par sa taille (3,81 m de long), la Clio Campus adopte donc une nouvelle bouille. La calandre et le bouclier avant arborent un nouveau dessin, les rétroviseurs prennent du volume, réglementation oblige, et deviennent couleur carrosserie, à l’instar des poignées de porte. À bord, les changements se veulent légers, se limitant à de nouveaux sièges plus enveloppants et à quelques appendices chromés. Au final, rien de très enthousiasmant, la Campus ne s’en trouve guère embellie.

Des petits moteurs bien propres


JPEG - 19 ko
Sous le capot, Renault gratifie cette nouvelle ancienne Clio de ses plus petits blocs. En Diesel, le 1.5 l dCi est de service, avec les habituelles puissances de 70 et 85 ch. Les faibles émissions, respectivement de 115 et 111 g/km de CO2, ouvrent droit au bonus de 700 euros. En revanche, le 1.2 l essence, décliné en 60 et 75 ch, est livré sans bonus. Les acheteurs pourront sinon se pencher sur le cas de la version GPL, qui permet de bénéficier d’une exonération de TVS. Pour connaître les tarifs, il faudra patienter jusqu’en juin, date de la commercialisation. Et, pour info, Renault a annoncé le retour d’une partie de la production de la Campus à Flins, afin que l’usine puisse tourner à plein régime. Quelque 8 000 unités y seront produites d’ici à octobre 2009.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Citadine, GPL

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter