La RATP accélère dans le MaaS avec le rachat de Mappy

Publié le par

Bus, tramways, métros, RER, voiture individuelle ou covoiturage, vélos, trottinettes, scooters, taxis, VTC… Les services digitaux du groupe RATP et de Mappy proposent à leurs utilisateurs des trajets de porte à porte pouvant associer plusieurs modes de transport. Prochaine étape pour les deux entreprises : combiner leurs services dans une même application et y inclure la possibilité d’y réserver et d’y payer, directement à partir d’un téléphone mobile, ses trajets.

/D.R.
/D.R.

À travers cette acquisition auprès de Solocal (ex-Pages jaunes), c’est un véritable compagnon du quotidien que le groupe RATP entend proposer dès 2021 aux utilisateurs, aux autorités organisatrices, aux métropoles ainsi qu’aux régions. Mappy est le 3e acteur de la mobilité en France après Google Maps et Waze. Il référence 13 modes de transport, 25 opérateurs de mobilité et compte plus de 12 millions de visiteurs uniques mensuels sur son application et son site internet. Plus de 5 millions de points d’intérêt y sont répertoriés. Au total, 4,7 milliards d’itinéraires y ont été calculés en 2019.

Des nouveautés pour mieux se déplacer

Les expertises complémentaires des deux marques vont permettre d’intégrer à leurs applications de nouvelles fonctionnalités et des services pratiques afin de mieux accompagner les utilisateurs dans leurs trajets. En Île-de-France, les services digitaux de la RATP intégreront bientôt une cartographie complète de la région, un GPS piéton et vélo ainsi que les adresses de professionnels « autour de moi ». Il sera possible d’y réserver et d’y payer ses déplacements. De son côté, à l’échelle du pays, le service Mappy sera enrichi en intégrant de nouveaux partenaires et proposant une offre combinée voiture, parking relais et transports en commun pour mieux répondre aux enjeux environnementaux et d’accessibilité des territoires. De la même manière, les utilisateurs pourront y réserver et y payer leurs trajets.

Des applications de MaaS clé en main

Enfin, pour les autorités organisatrices de transports et les collectivités, la filiale RATP Smart Systems proposera aux métropoles et aux régions demandeuses une application de MaaS (Mobility as a service, NDLR) clé en main. Les solutions qui y figureront seront adaptées à la réalité du territoire en question et s’appuieront sur les actifs technologiques des deux partenaires.

«  Avec Mappy, nous préfigurons la mobilité de demain. Ce que nous voulons, c’est être LE partenaire de référence des smart cities, explique Hiba Farès, directrice en charge de l’expérience clients, des services et du marketing. Avec cette alliance, nous nous en donnons les moyens concrets. Nous allons explorer un univers où les possibilités sont nombreuses. En effet, si le secteur du MaaS est en plein développement, nous n’en sommes aujourd’hui qu’aux prémices. Tout reste à construire, à développer. Nous sommes prêts ! » conclut-elle.

Mots clefs associés à cet article : Transports en commun, Mobilité durable, Nouvelles mobilités, RATP, Mappy

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER