La France, vers une prime à la casse dégressive en 2010 !

Publié le par

Tout le monde se souvient que l’arrêt des primes "balladurettes" et des "juppettes" s’étaient soldés par un effondrement du marché automobile. pour éviter que ne se reproduise le phénomène, le gouvernement plancherait sur une sortie de la prime à la casse progressive. C’est ce qu’a expliqué, Christian Estrosi, ministre de l’Industrie. Patrick Devedjian, ministre de la Relance, a soutenu cette annonce.
On se dirige donc vers une prime de 700 ou 800 euros pendant le premier semestre de 2010, puis une prime de 400 euros pour le second semestre. Un dispositif qui risque fort de voir les immatriculations se faire sur le premier semestre et puis après… Plus rien ou pas grand-chose !
Les dispositions précises de l’arrêt de la prime à la casse devraient figurer dans le projet de loi de finances pour 2010, qui sera examiné à l’automne avec une préférence pour une coordination européenne sur ce problème. Rendez-vous est donc pris !

Mots clefs associés à cet article : Marché France, Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter