La Ford Focus en pince pour l’hybridation légère

Publié le par

La compacte américaine reçoit un nouveau bloc essence électrifié « permettant aux conducteurs d’économiser du carburant, mais aussi d’améliorer l’agrément de conduite du véhicule ».

La quatrième génération de Focus opte pour la micro-hybridation. (© Ford)
La quatrième génération de Focus opte pour la micro-hybridation. (© Ford)

La gamme Ford s’électrifie progressivement. Après la citadine Fiesta en début de mois, le constructeur américain annonce l’arrivée d’un système mild-hybrid 48 V sous le capot de la compacte Focus.

En pratique, la berline adopte le nouveau bloc EcoBoost Hybrid, soit un 1.0 l essence décliné en 125 et 155 chevaux. Ford indique dans un communiqué que la batterie de 48 V est logée sous le siège passager avant, ce qui permet d’éviter une perte de volume de coffre. Selon le constructeur, la Focus ainsi motorisée affiche des émissions de CO2 débutant à 115 g/km et une consommation moyenne de 4 l/100 km.

En devenant un véhicule électrifié, la Ford Focus gagne un tableau de bord numérique avec écran couleur de 12,3 pouces. Ce dernier permet au conducteur de connaître sa consommation d’énergie en temps réel – qu’il s’agisse de carburant classique ou d’électricité – et de savoir si l’énergie produite par l’ensemble sert à la traction du véhicule ou si elle est renvoyée vers la batterie.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Compacte, Véhicule électrifié , Micro-hybridation

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter