La Commission européenne veut des voitures qui se parlent

Publié le par

Dans la perspective du développement des systèmes de communication intelligents pour véhicules, la Commission européenne a réservé partout en Europe une bande de fréquence radio unique. Cette décision vise bien évidemment à inciter les constructeurs à investir dans ces systèmes qui permettent aux véhicules de communiquer entre eux, ainsi qu’avec les fournisseurs d’infrastructures routières, et qui préviennent de la présence de zones glissantes, d’embouteillages et de tout imprévu (accident, déviation…). Le principe est que le véhicule détectant un danger potentiel le communique à ceux qui le suivent via la fréquence dédiée, et ce partout en Europe, à condition bien sûr qu’ils soient équipés eux aussi d’un tel système. « La décision prise aujourd’hui par la Commission constitue une étape essentielle pour atteindre l’objectif européen de réduire le nombre d’accidents de la route (42 000 tués en 2007). La transmission rapide et précise de messages importants est indispensable à la sécurité routière », a déclaré Viviane Reding, membre de la Commission chargée des télécommunications.

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER