La Caisse nationale d’assurance maladie œuvre pour des VUL plus sûrs

Publié le par

Trois mille euros pour l’achat ou la location longue durée d’un utilitaire neuf à condition que le véhicule reçoive six équipements de sécurité requis… et que le chef d’entreprise s’engage à suivre un stage de sensibilisation (d’une journée) ! Cette offre de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMTS), et plus précisément de sa direction des Risques professionnels, s’adresse aux entreprises de moins de 50 salariés et est valable jusqu’au 31 mai 2012. Objectif : réduire le risque routier professionnel des véhicules utilitaires légers, largement impliqués dans les accidents du travail graves, voire mortels.
Les six équipements qui permettent d’obtenir l’aide de 3 000 euros sont :
- le dispositif d’antiblocage des roues du type ABS ou équivalent
- le dispositif d’aide au freinage d’urgence du type AFU ou équivalent
- le contrôle électronique de la stabilité du type ESP ou équivalent
- les airbags passagers
- la cloison de séparation pleine sur toute la largeur et la hauteur du véhicule et points d’ancrage
- le limiteur de vitesse ou système équivalent, comme le bridage moteur.
Un “bonus” de 1000 euros est réservé à ceux qui choisiront l’option indicateur de charge désormais disponible grâce à deux systèmes testés par l’INRS. Ce dispositif indique le poids total du véhicule afin d’éviter les surcharges lors du chargement.
Attention ! Premiers inscrits, premiers et seuls servis : seuls 5 000 véhicules utilitaires et 5 000 entreprises seront aidés dans leur action de prévention.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter