La BMW Série 2 Gran Coupé élue « Plus belle voiture de l’année »

Publié le par

Dans le cadre du Festival automobile international 2020, la BMW Série 2 Gran Coupé a obtenu le prix de la « Plus belle voiture de l’année », devant la Peugeot e-208 et la nouvelle Mazda 3. Tout le palmarès en un clic.

Les modèles sont choisis et inscrits par les constructeurs eux-mêmes, et le vainqueur est élu par le public via un site de vote. (© DR)
Les modèles sont choisis et inscrits par les constructeurs eux-mêmes, et le vainqueur est élu par le public via un site de vote. (© DR)

La BMW Série 2 Gran Coupé a donc été élue « Plus belle voiture de l’année », recueillant 53,32 % des votes du grand public, loin devant la Peugeot e-208 (26,45 %) et la nouvelle Mazda 3 (20,22 %). « Ce Grand Prix est décerné à une voiture de série qui a été présentée au cours de l’année 2018 et qui est commercialisée à un tarif inférieur à 60 000 euros. Les modèles sont choisis et inscrits par les constructeurs eux-mêmes, et le vainqueur est élu par le public via un site de vote » rappelle Rémi Depoix, président du Festival automobile international.

JPEG - 104.4 ko
Vincent Salimon reçoit le prix de la « Plus belle voiture de l’année ». (© DR)

Le modèle revisite la silhouette du coupé quatre portes et permet à BMW de glaner un nouveau prix de « Plus belle voiture de l’année » après les récompenses de la Série 7 (1987) et de plusieurs générations de Série 3 (1991, 2000 et 2011). « Le modèle, disponible à partir de 31 150 euros, sera à découvrir en concession dès le 12 mars 2020 » a souligné Vincent Salimon, président de BMW Group France, aux côtés de Ludovic Leguem, directeur marketing et communication. Domagoj Dukec, responsable du design de BMW depuis le printemps 2019 et qui a déjà lancé une réorganisation importante de son département, était lui aussi présent à Paris. Rappelons qu’il fit auparavant les beaux jours de Citroën en remportant de nombreux projets en interne, « souvent à la lutte avec un autre as, Frédéric Soubirou », dixit un styliste proche d’eux.

Le palmarès 2020 du Festival automobile dévoilé

L’ensemble du palmarès 2020 du Festival automobile international se décline comme suit :

  • Palme d’or : elle est attribuée au rare et discret Bernard Charlès, président-directeur général de Dassault Systèmes.
  • Grand prix de la plus belle supercar : Ferrari Roma.
  • Grand prix du plus beau concept-car : Bentley EXP 100 GT, « un coupé GT qui joue l’exercice de la prospective à 2035 tout en célébrant les 100 ans de la marque » explique Stefan Sielaff, responsable du style, qui a notamment marqué l’histoire récente d’Audi.
  • Grand prix de la mobilité en ville : Citroën Ami One Concept. Dans cette catégorie, on peut relever que la réflexion des différents constructeurs s’articule principalement autour du concept de pod.
  • Grand prix du plus beau show-car : Alfa Romeo Tonale, en espérant pour la marque que l’exercice de style de Scott Kruger trouve promptement la voie de la série.
  • Grand prix du plus beau livre : Citroën 100 ans, aux éditions ETAI. Un ouvrage signé par nos talentueux confrères Serge Bellu, Sylvain Reisser et Olivier de Serres.
  • Grand prix du film publicitaire : L’hybride rechargeable, de Big Production pour DS Automobiles et le DS 7 Crossback E-Tense.
  • Grand prix de la plus belle photo : Lumière d’Australie, cliché du jeune Anthony Vincent.
  • Grand prix Creativ Experience : Volkswagen Golf GTI Aurora et son innovant système audio en hologramme.
  • Grand prix du plus bel intérieur : Peugeot e-208, ce qui a permis à Gilles Vidal d’étoffer encore sa collection de distinctions.
  • Grand prix du design : il est attribué à Ian Callum, qui a profondément modelé l’histoire récente de Jaguar et qui dirige désormais son propre studio.
  • Prix spécial du jury : « Moden’Art », un hommage aux carrosseries artisanales et à leur riche savoir-faire.
  • Grand prix de l’art : Nairone Defives et Ligier, pour le défi la « Course de l’art » relevé lors des 24 Heures du Mans 2019.
  • Grand prix de l’architecture automobile : Hermann Tilke, qui s’est spécialisé dans les circuits automobiles.
  • Grand prix du Festival : Renault, pour ses nombreux engagements culturels, ce qui a permis à Claude Hugot de détailler la variété de ses initiatives et, en filigrane, son sens des relations publiques.
  • Grand prix de la créativité  Aston Martin Zagato.
  • Palme d’honneur : Giorgetto Giugiaro, « designer du siècle ».

Enfin, la cérémonie a permis de décerner les « Young Designer Awards by BMW » : dans la catégorie design extérieur, le Strate est mis en avant, grâce à Jules Heslouin et Anthony Monnoyeur et leur brillant projet « Unique » ; dans la catégorie design intérieur, Creapole obtient le prix grâce à Loane Rogliardo et son étonnante « Encapsulated experience ». Dans le panorama des écoles de style en France, il est intéressant de noter que le Strate trustait six places de finalistes sur huit. Une nouvelle illustration de son dynamisme notamment porté par Dominique Sciamma, directeur de l’établissement, et Mike Levy pour le département « mobilités ».

Mots clefs associés à cet article : BMW, Jaguar, Peugeot, Volkswagen

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter