L’hybride Toyota bientôt chez Suzuki

Publié le par

Les deux constructeurs japonais prévoient une nouvelle collaboration, qui portera sur les technologies d’électrification de Toyota et sur les véhicules compacts de Suzuki.

Les prochains modèles hybrides Suzuki pourraient embarquer des motorisations Toyota.
Les prochains modèles hybrides Suzuki pourraient embarquer des motorisations Toyota.

Entamée en 2017, la réflexion sur la collaboration industrielle entre Toyota et Suzuki débouche aujourd’hui sur des premiers détails concrets. Les deux constructeurs ont en effet rendu officiels cette semaine les domaines de partage de technologies qu’ils pourraient rendre effectifs. Engagé depuis les années 1990 dans l’hybride, Toyota mettrait à la disposition de Suzuki sa technologie d’électrification et pourrait sortir ensemble des véhicules électrifiés en Europe (Toyota cite le Rav4 et la Corolla Wagon). De son côté, outre le partage de véhicules compacts pour l’Inde, Suzuki fournira des blocs moteurs à Toyota pour des véhicules de ce même segment en Europe.

Le président de Toyota, Akio Toyoda, a déclaré : « Avec notre nouvel accord, nous escomptons une utilisation plus large des technologies hybrides, non seulement en Inde et en Europe, mais aussi dans le monde entier. En même temps, nous sommes convaincus que l’approfondissement de notre partenariat commercial avec Suzuki – de la fourniture mutuelle de véhicules et de groupes motopropulseurs aux domaines de développement et de production – nous aidera à obtenir l’avantage concurrentiel dont nous avons besoin pour survivre à une transformation d’une ampleur qui ne survient qu’une fois par siècle. Nous avons l’intention de renforcer la compétitivité de nos deux entreprises en tirant partie de nos forces et en apprenant les uns des autres. »

« Lors de l’annonce du champ de notre coopération, en mai l’an dernier, j’ai indiqué que nous visions le succès à l’échelle internationale. J’ai depuis constaté les progrès de ce partenariat au niveau mondial, y compris en Europe et en Afrique. En outre, nous apprécions l’offre aimable de Toyota de nous permettre d’utiliser sa technologie hybride. Nous continuerons à ne ménager aucun effort » a commenté pour sa part le président de Suzuki, Osamu Suzuki.

Mots clefs associés à cet article : Suzuki, Toyota, Véhicule hybride

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter