L’étonnante résilience du marché flottes en novembre

Publié le par

Contre toutes attentes, les immatriculations de véhicules d’entreprise n’ont pas connu de plongeon le mois dernier en dépit du deuxième confinement.

(image d'illustration © AM / A&E)
(image d'illustration © AM / A&E)

Le marché entreprise a tenu bon en novembre. Selon les données de l’Arval Mobility Observatory, les immatriculations flottes ont très légèrement ralenti le mois dernier. Cette baisse de 4,76 %, par rapport à novembre 2019, porte à 73 320 le nombre de véhicules particuliers et utilitaires mis à la route sur la période observée. Pour mémoire, en raison de l’activité limitée des distributeurs automobiles et des restrictions de déplacement le mois dernier, le marché automobile hexagonal a, lui, reculé de 22,89 %.

Sur les onze premiers mois de l’année, le marché du véhicule d’entreprise est toutefois en repli de 18,22 % à 665 286 véhicules. Le marché national accusant une baisse de 25,25 % à 1 822 910 véhicules.

Les VUL et les hybrides rechargeables se distinguent

Crise sanitaire ou non, confinement ou non, le segment des véhicules utilitaires reste plutôt dynamique mois après mois. En novembre, les ventes de petites fourgonnettes et plus gros fourgons ont progressé de 0,34 %, pour 29 394 immatriculations constatées. Certes maigre, cette progression contribue à la résilience du marché face à des événements que nul ne maîtrise. Les immatriculations de véhicules particuliers reculant de 7,89 %.

Au sein du mix énergétique des flottes, l’hybride rechargeable se démarque nettement. Entre le 1er et le 30 novembre, les immatriculations entreprise de véhicules plug-in ont progressé de 359,64 % ! Cela représente 4 578 véhicules mis à la route. Dans le même temps, les immatriculations de 100 % électriques ont augmenté de 117,87 % (3 194 VP + VUL). Celles d’hybrides ont connu une croissance de 45,07 % (4 149 véhicules).

Revers de la médaille, les entrées en parc de véhicules thermiques reculent. Ainsi, les immatriculations de véhicules Diesel reculent de 9,42 % (48 126 modèles) tandis que celles d’automobiles et d’utilitaires carburant à l’essence s’écroulent de 29 % (12 807 unités) !

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), Voiture particulière (VP), Marché Flottes, Arval Mobility Observatory

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER