L’électrique a le vent en poupe… et pas qu’en France !

Publié le par

Selon l’étude annuelle Mobility Monitor menée par LeasePlan, en partenariat avec Ipsos, les automobilistes des seize pays interrogés ont montré une appétence accrue pour la mobilité électrique. Un signal positif pour un avenir routier plus vert ?

Si de plus en plus d’automobilistes semblent plébisciter les véhicules électriques, l’argument écologique y est pour beaucoup.
Si de plus en plus d’automobilistes semblent plébisciter les véhicules électriques, l’argument écologique y est pour beaucoup.

L’électrique séduit de plus en plus de conducteurs. Sur les 4 000 personnes ayant pris part à l’enquête Mobility Monitor 2019 du loueur LeasePlan, 61 % se révèlent favorables à l’électrique. Quarante pour-cent des sondés, répartis dans seize pays dont la France, ont même assuré être prêts à opter pour cette énergie propre dans les cinq ans à venir. En location longue durée toutefois…

Des avantages de plus en plus évidents

Si de plus en plus d’automobilistes semblent préférer les véhicules électriques aux véhicules thermiques, l’argument écologique y est pour beaucoup. Ainsi, 43 % du panel a conscience qu’adopter une motorisation électrique contribue à améliorer la qualité de l’air dans les agglomérations grâce à des émissions de NOx réduites. Le raisonnement financier prime cependant dans la balance des changements de mentalité puisque 60 % des sondés avancent le coût de fonctionnement global plus faible comme justification. Preuve que le discours ambiant vantant les mérite de l’électrique s’ancre dans les esprits ?

Taxé de tous les côtés, le diesel ne fait donc plus recette. Près la moitié des personnes interrogées n’envisagent en effet « certainement pas » de louer ou d’acheter un véhicule thermique. Pour autant, des freins demeurent à l’acquisition d’une voiture électrique, à commencer par son prix pour 61 % du panel. Les possibilités de recharge insuffisantes ternissent également l’expansion du modèle « propre » dans 51 % des cas, ainsi que l’autonomie de conduite limitée (45 %). Des griefs qui rejoignent ceux de Tex Gunning, P-DG de LeasePlan, qui a récemment interpellé l’UE sur son déficit en bornes de recharge.

Disparités selon les pays

Autre fait marquant ressortant de cette étude Mobility Monitor : les réticences suivant les nationalités. Les conducteurs portugais, turcs et grecs sont ceux portant l’avis le plus favorable sur les voitures électriques. À l’inverse, la perception des conducteurs luxembourgeois a négativement évolué au cours des trois dernières années. Quant à nos concitoyens français, ils s’avèrent mitigés sur le sujet, partagés entre une vision positive à 48 % et un regard critique à 16 % tout de même.

Mots clefs associés à cet article : LeasePlan, Véhicule électrique, Mobilité durable, Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter