L’activité fleet management d’Aon reprise par Fatec

Publié le par

Souhaitant se recentrer sur son cœur de métier, le courtage d’assurances, Aon a cédé en mars 2013 son activité de fleet management à Fatec, une entreprise lyonnaise créée pour l’occasion par Théophane Courau avec le soutien de Jean-Marc Gonon, patron de l’éditeur de logiciels de gestion de flotte GAC Technology.
Fatec a repris une cinquantaine de salariés, dont la majorité se trouve sur le plateau d’appels à Marseille, et la gestion des quelque 40 000 véhicules que gérait Aon pour le compte d’une quinzaine de clients grands comptes, parmi lesquels figurent la SNCF, Areva ou encore JC Decaux. « Notre objectif consiste maintenant à nous développer vers des entreprises et des administrations disposant d’un parc d’au moins 200 véhicules », assure Théophane Courau, qui souhaite également monter en puissance sur les véhicules techniques (véhicules frigorifiques, chariots-élévateurs, tracteurs agricoles, saleuses, bus...). Un premier contrat a été décroché dans ce domaine avec le groupe Suez-Lyonnaise des Eaux, qui lui a confié la gestion de sa flotte de véhicules techniques, composée de mini-pelles et d’engins de manutention.
Fatec s’est fixé comme objectif de passer de 1 % de part de marché dans le domaine du fleet management à 2 % d’ici à quatre ans. L’entreprise entend par ailleurs faire jouer les synergies avec GAC Technology.

Mots clefs associés à cet article : Gac Technology, Fatec Group, Fleet management

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter