L’Ugap référence la plate-forme d’électromobilité partagée de Clem’

Publié le par

Les collectivités territoriales françaises peuvent désormais souscrire aux services de mobilité électrique proposés par Clem’, sans avoir à lancer de procédure d’appel d’offres.

L'Ugap référence la plate-forme d'électromobilité partagée de Clem'

Clem’, entreprise spécialisée dans l’auto-partage de véhicules électriques sur les territoires périurbains et ruraux, a été sélectionnée et référencée par l’Ugap. La plate-forme figure au catalogue dans la catégorie « logiciels multi-éditeurs », sous le libellé : «  Gestion du partage de flottes automobiles de véhicules électriques avec modules de gestion de bornes de charge, auto-partage, covoiturage, service navette, facturation, personnalisation des sites web et applications ».

Les collectivités peuvent ainsi déployer facilement des services de mobilité en utilisant véhicules électriques et bornes de charge de toutes marques. L’offre mise au point par Clem’ est modulaire (la commune déploie uniquement les services qui intéressent ses administrés et à l’échelle qui convient), écologique (les flottes de véhicules sont électriques, et l’auto-partage contribue à la réduction des gaz à effet de serre) et adaptable aux infrastructures techniques existantes. À ce jour, plus de 100 communes rurales et périurbaines, essentiellement situées dans le nord de l’Hexagone, ont déjà choisi ce service pour gérer leurs stations de mobilité électrique.

Remplir les nouvelles obligations de quotas d’achat de véhicules « propres »

Cet ajout au catalogue de l’Ugap a pour objectif d’accompagner l’État et les collectivités territoriales à remplir leurs nouvelles obligations en matière de quotas d’achat de véhicules à faibles émissions de CO2. Aussi, parmi les services de mobilité électrique disponibles sur le site de l’Ugap, on trouve :

  • la gestion de flottes de véhicules électriques en auto-partage ;
  • la gestion intelligente de la charge sur bornes de charge connectées ou non connectées ;
  • la gestion de partage de trajets par covoiturage ;
  • la gestion de vélos en libre service ;
  • le service « Clem’ Solidrive » de transport à la demande pour service social et solidaire ;
  • le service « Clem’ eNavette » de transport à la demande pour du transfert groupé vers les gares, le centre-ville et autres destinations prédéfinies.

« Nous constatons un véritable engouement de la part des collectivités territoriales de toutes tailles pour les services d’auto-partage de véhicules électriques. Cependant elles pouvaient être freinées par des délais importants entre le processus d’appel d’offres et l’implémentation, même pour un seul véhicule en auto-partage. Les collectivités pourront désormais développer rapidement ce type de projet, par une commande d’achat en ligne, quel que soit le montant de la commande » explique Olivier Delassus, directeur général de Clem’.

Mots clefs associés à cet article : UGAP, Véhicule électrique, Collectivité locale, Autopartage, Collectivités, Clem’

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER