L’Opel Corsa-e entre en production

Publié le par

Premier véhicule 100 % électrique de la marque, l’Opel Corsa-e est assemblée sur le site espagnol de Figueruelas, à proximité de Saragosse.

L'Opel Corsa-e bénéficie de la plateforme e-CMP du groupe PSA. (© Opel)
L'Opel Corsa-e bénéficie de la plateforme e-CMP du groupe PSA. (© Opel)

Ce lundi 24 février 2020, Opel vient de lancer la production de la Corsa-e dans l’usine de Figueruelas, un site qui devrait atteindre les 500 000 unités cette année, après 470 000 unités en 2019 (+ 5 %). La Corsa représente 50 % de la production du site et la Corsa-e devrait peser pour 14 % du volume de Corsa. Le site assemble aussi les Citroën C3 Aircross et l’Opel Crossland X et intègre la plateforme e-CMP du groupe PSA. La Corsa-e reprend la motorisation des Peugeot e-208 et DS 3 Crossback e-Tense, associant un bloc de 100 kW (136 ch) à une batterie de 50 kWh, pour une autonomie de l’ordre de 330 km (WLTP).

Fin 2021, Opel proposera 8 modèles électrifiés

La Corsa-e marque un jalon clé de l’électrification de la gamme Opel : Grandland X PHEV, Corsa-e, Vivaro-e, remplaçant du Mokka X, Combo, Combo Life, Zafira, Astra. Soit 8 modèles électrifiés ou 100 % électrique, sachant que les modèles hybrides sont produits à Eisenach, en Allemagne, que l’Astra est fabriquée à Rüsselsheim, en Allemagne, tandis que le Mokka X sera assemblé à Poissy, en France. Les Combo sont produits au Portugal, à Mangualde.

JPEG - 4.1 Mo
Le président d’Opel, Michel Lohscheller, rappelle le projet d’un site de cellules de batterie pour véhicules électriques à Kaiserslautern, en Allemagne, pour un investissement de deux milliards d’euros.

Mots clefs associés à cet article : Opel, Véhicule électrique, PSA Peugeot Citroën, Compacte, Véhicule électrifié , énergies alternatives

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter