L’ID.4 de Volkswagen entre en production

Publié le par

Volkswagen vient de lancer la production en série de son SUV 100 % électrique ID.4. Assemblé à Zwickau, en Allemagne, ce véhicule (deuxième modèle de la famille ID) se positionne sur l’un des segments les plus porteurs en Europe.

« Avec l’ID.4, Volkswagen ajoute un véhicule 100 % électrique à son offre » souligne Ralf Brandstätter, président du directoire de la marque Volkswagen. (© Volkswagen)
« Avec l’ID.4, Volkswagen ajoute un véhicule 100 % électrique à son offre » souligne Ralf Brandstätter, président du directoire de la marque Volkswagen. (© Volkswagen)

La marque Volkswagen vient de lancer la production en série du SUV compact 100 % électrique ID.4 dans son usine de Zwickau. Deuxième modèle de la gamme ID, ce véhicule sera officiellement présenté au public fin septembre et représente une étape importante pour la marque, puisqu’il arrive sur l’un des segments les plus dynamiques en Europe. « Avec l’ID.4, Volkswagen ajoute un véhicule 100 % électrique à son offre dans la catégorie des SUV compacts, le segment qui affiche la plus forte croissance » souligne Ralf Brandstätter, président du directoire de la marque Volkswagen. « À l’avenir, le véhicule sera construit et vendu en Europe, en Chine puis, ultérieurement, aux États-Unis », précise-t-il.

Virage industriel

L’usine de Zwickau a été convertie à l’assemblage de véhicules électriques grâce à un investissement global de 1,2 milliard d’euros. Elle devrait tourner à plein régime dès l’année prochaine, afin de fabriquer 300 000 véhicules basés sur la plate-forme modulaire électrique MEB. Ce site deviendra ainsi un symbole de l’engagement de Volkswagen dans la propulsion électrique. Une stratégie qui a conduit le groupe VW à investir 33 milliards d’euros jusqu’en 2024, dont 11 milliards d’euros pour la seule marque Volkswagen. Cette dernière devrait donc produire 1,5 million de véhicules électriques en 2025.

Une production qui sera également assurée par les usines de Dresde à partir de 2021, puis d’Emden et de Hanovre dès 2022. Hors d’Allemagne, l’usine d’Anting en Chine a déjà débuté la préproduction de l’ID.4, et le site de Chattanooga, aux États-Unis, produira ce modèle en 2022. Ce virage vers l’électromobilité passe également par un objectif de neutralité carbone, fixé à l’horizon 2050. L’une des premières étapes est la neutralité carbone de l’ID.4.

Planning respecté

Le lancement de la production de l’ID.4 sur le site de Zwickau permet à la marque de tenir son planning de transition vers l’électromobilité. « Au vu des difficultés majeures auxquelles la société a été confrontée ces derniers mois, le démarrage réussi de la production en série de l’ID.4 est un résultat exceptionnel » souligne Thomas Ulbrich, membre du directoire en charge de l’électromobilité. Dans un premier temps, l’ID.4 sera proposée dans une version propulsion, avant l’arrivée d’une transmission intégrale à une date non précisée. La marque promet cependant une autonomie pouvant aller jusqu’à 500 kilomètres (WLTP), beaucoup d’espace intérieur et une interface fortement digitalisée.

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, Véhicule électrique, CO2, Environnement, SUV compact, Groupe Volkswagen

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter