L’État prolonge son « coup de pouce vélo » et lance le programme « Employeur pro-vélo »

Publié le par

Mécanisme mis en place par le ministère de la Transition écologique et solidaire lors du déconfinement, le « coup de pouce vélo » voit sa durée de validité prolongée jusqu’au 31 mars 2021. Est lancé en parallèle le programme « Objectif employeur pro-vélo » visant à encourager l’usage de la bicyclette pour les trajets domicile-travail.

(image d'illustration © Luca Boldrini / Flickr / CC)
(image d'illustration © Luca Boldrini / Flickr / CC)

« Le ministère de la Transition écologique et solidaire entend soutenir sur le long terme la pratique du vélo » peut-on lire sur le site dudit ministère. En visite dans un centre de formation aux métiers de la réparation de vélos, Barbara Pompili a annoncé la prolongation du « coup de pouce vélo ». Pour mémoire, ce programme né à la mi-mai, à l’occasion du déconfinement, prévoit d’accorder une subvention de 50 euros à tout cycliste faisant réparer ou réviser sa monture dans un atelier spécialisé et agréé par l’État.

Selon le ministère, « ce dispositif a connu un large succès » puisque « la barre du million de vélos réparés a été franchie » . Alors que le deuxième déconfinement de la population se profile, le Gouvernement a accepté de prolonger de trois mois cette opération. Devant initialement prendre fin au 31 décembre 2020, cette aide sera donc disponible jusqu’au 31 mars 2021.

Les entreprises « vélo-friendly » bientôt distinguées

Parallèlement à cette annonce qui réjouira les adeptes – récents ou plus expérimentés – de la petite reine, le ministère vient de lancer un nouveau programme baptisé « Objectif employeurs pro-vélo ». Celui-ci vise « à soutenir les employeurs publics et privés dans leur démarche de développement de l’usage du vélo pour les trajets domicile-travail », précise le ministère de la Transition écologique. Il s’appuie sur le label « Employeur pro-vélo », créé par la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), dont L’Automobile & L’Entreprise a déjà présenté les grands contours.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire s’est fixé comme objectif sur trois ans de labelliser quelque 4 000 entreprises représentant plus de 500 000 salariés et de financer la création de 20 000 nouvelles places de stationnement vélo sécurisées en entreprise.

Mots clefs associés à cet article : Vélo, Mobilité durable, Plan vélo, Micro-mobilité

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER