L’Atec ITS vous sollicite pour préparer la relance

Publié le par

Afin de soutenir les acteurs des mobilités intelligentes alors que l’impact de la crise du coronavirus s’annonce violent, l’Atec ITS a conçu un questionnaire destiné à alimenter la réflexion autour des priorités du plan de relance de la filière.

DR / Atec ITS France
DR / Atec ITS France

L’Atec ITS France se mobilise pour appuyer les acteurs des mobilités intelligentes dans le cadre de la crise sanitaire. Deux priorités ont été définies : primo, répondre à l’urgence en mesurant l’impact de la crise sur l’écosystème française des mobilités intelligentes, et secundo, préparer les conditions d’une reprise rapide et durable en proposant dès maintenant des solutions à mettre en œuvre.
Les résultats de ce questionnaire permettront d’alimenter les propositions de l’ATEC ITS France au futur plan de relance du gouvernement.
Pour apporter votre contribution, c’est ici

JPEG - 67.5 ko
Chaque année, le congrès de l’Atec ITS France, qui se tient à Montrouge, est un rendez-vous incontournable pour les questions de mobilité. (DR / Atec ITS France)

Par ailleurs, les équipes de l’Atec ITS ont travaillé sur un rapport d’étape sur la thématique « Big Data & Mobilité ». Ce document est le fruit d’un travail collectif des membres de l’association, coordonné par Jean-François Penciolelli (ex-GFI Informatique) et Nicolas Nuyttens (Cerema) et s’inscrit dans la continuité des réflexions engagées dans le cadre des Assises de la mobilité pour la définition du projet de Loi d’Orientation des Mobilités. L’objectif du groupe pour cette année 2020 est d’aboutir à une véritable feuille de route proposant : une vision désirable à 10 ans du Big Data dans les mobilités, l’identification des freins à la réalisation de cette vision, la définition d’actions réalisables sous 3 à 5 ans pour lever ces freins.
Pour consulter ce document, c’est ici

En cette période particulièrement troublée, rappelons aussi que les organismes professionnels sont mobilisés pour venir en aide aux entreprises de la filière, mais aussi pour préparer l’après-crise. C’est notamment le cas du CNPA et de la Feda.

JPEG - 25.8 ko
DR / CNPA

Mots clefs associés à cet article : Marché France, Économie, Loi d’orientation des mobilités (LOM), Mobilités, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter