France Hydrogène et la BEI partenaires pour faciliter le financement de la mobilité hydrogène

Publié le par

France Hydrogène (Afhypac) et la BEI (Banque européenne d’investissement) ont signé un accord visant à faciliter l’accès aux solutions de financement pour les porteurs de projets hydrogène en France.

France Hydrogène et la BEI partenaires pour faciliter le financement de la mobilité hydrogène

France Hydrogène (Afhypac) et la BEI (Banque européenne d’investissement) annoncent la signature d’un accord de coopération pour favoriser l’accès aux financements des projets liés à l’hydrogène en France. Important dans la mesure où on parle du nerf de la guerre.
Cet accord s’inscrit dans le cadre du programme InnovFin Conseil de la BEI, qui bénéficie du soutien de la Commission européenne. Son objectif est d’accélérer le financement des projets hydrogène et de leur offrir des dispositifs d’accompagnement spécifiques (expertise, conseil…).
Cet accord de collaboration doit aussi permettre d’identifier les déficits de financement dans ce secteur émergent, afin de pouvoir y remédier rapidement, notamment par la mise en place de nouveaux instruments financiers.

Les objectifs de la loi Energie Climat 2030

« Cet accord avec France Hydrogène marque une nouvelle étape pour le développement de projets hydrogène en France », commente Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI, avant d’ajouter : « Grâce à notre expertise en tant que banque européenne du climat, nous espérons que de nombreux porteurs de projet seront soutenus avec un accompagnement personnalisé et un financement facilité ». « Pour atteindre les objectifs de la loi Energie Climat à 2030, les besoins d’investissements publics et privés ont été évalués à près de 24 milliards d’euros sur la décennie. A l’instar de la Commission européenne et d’autres gouvernements, le gouvernement français a annoncé une stratégie nationale de développement de l’hydrogène décarboné dotée d’un soutien de 7,2 milliards d’euros sur 10 ans. L’accord de partenariat signé avec la BEI donne un signal positif supplémentaire en faveur du déploiement et du passage à l’échelle des technologies de l’hydrogène en France et en Europe », souligne de son côté Philippe Boucly, président de France Hydrogène, tout en rappelant le cadre de la « Stratégie Nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné en France » fixé le 8 septembre 2020.

Mots clefs associés à cet article : Hydrogène, Marché France, Énergies renouvelables, Commission Européenne, Transition énergétique, Véhicule électrifié

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter