Kuantic concrétise l’intégration des données des véhicules électriques dans ses outils

Publié le par

Le télématicien a lancé un vaste chantier technique pour intégrer les véhicules électriques et hybrides dans ses outils. Tandis qu’un test grandeur nature est mené en avant-première sur une flotte électrique avec PSA depuis 2020, l’entreprise lance une deuxième étude avec la Diac sur des véhicules hybrides rechargeables Renault.

©Kuantic
©Kuantic

Depuis plusieurs mois, Kuantic travaille à implémenter dans ses outils, boîtier et plateforme d’analyse de données télématiques, les nouveaux flux de données correspondant aux modèles de véhicules à motorisation électrique et hybride mis à disposition par les constructeurs. Objectif : accompagner l’électrification des flottes, tendance lourde amorcée sur le marché depuis plusieurs mois.

En avant-première avec PSA, le télématicien a pendant 6 mois validé la cohérence des nouveaux flux de données envoyés vers le boîtier embarqué sur une flotte de 130 véhicules multi-modèles. Les deux partenaires se sont ainsi attachés à améliorer la fiabilité des flux de données remontés, ainsi que la présentation des fonctions spécifiques à ces véhicules dans la plateforme Axodel. Un nouveau test est actuellement en cours sur des véhicules hybrides rechargeables Renault.

Sont notamment pris en compte les nouveaux indicateurs autour de la charge : le temps de charge restant, la vitesse de charge, l’autonomie, la connexion à une station de charge, le coût de la mise en charge, la prise de carburant pour un hybride, la consommation moyenne sur un trajet... Ces indicateurs ont une valeur intrinsèque, car ils permettent par exemple de calculer un coût par kilomètre en se fondant sur le prix du kilowattheure de la recharge. Mais il s’agit aussi de comparer ce coût à celui du carburant des motorisations thermiques.

« Kuantic se positionne depuis toujours en partenaire des gestionnaires de parc. Nos outils vont les aider à utiliser les nouvelles motorisations en étant guidés par de véritables métriques décisionnelles , explique Samuel Vals, directeur commercial. Passer à l’électrique sera d’autant plus motivant qu’on pourra analyser de façon rationnelle le comportement sur des tronçons de trajets, et in fine l’impact global sur le TCO de la flotte. »

Mots clefs associés à cet article : Kuantic, Télématique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter