Kia Niro HR, toujours plus délicat

Publié le par

En devenant rechargeable, le crossover hybride de Kia réduit ses émissions de CO2 et sa consommation. Des progrès qui se paient par rapport à la version hybride non plug-in.

Le Kia Niro Hybride rechargeable affiche un tarif de 40 450 euros en finition premium.
Le Kia Niro Hybride rechargeable affiche un tarif de 40 450 euros en finition premium.

Dernier-né de la gamme Eco Dynamics, le crossover Niro hybride se décline désormais dans une version rechargeable qui abaisse les émissions de CO2 à 29 g/km et la consommation en cycle mixte à 1,3 l/100 km. Sous le capot, on retrouve le quatre-cylindres essence 1.6 l GDI de 105 chevaux associé à un moteur électrique de 60,5 ch, lequel a gagné 40 % en puissance par rapport à la version non rechargeable. Associés à la boîte DCT6 à double embrayage, les 141 chevaux combinés répondent à la moindre sollicitation sans jamais perdre en délicatesse de fonctionnement.

Car ce Niro HR prend soin de ses occupants grâce à des sièges enveloppants, de surcroît chauffants et ventilés sur cette version premium enrichie du pack cool à 800 euros. Un bon point également pour les trains roulants, qui filtrent les irrégularités de la chaussée avec une onctuosité remarquable. À condition toutefois de ne pas lui chercher des noises : le train avant se montre alors rétif aux changements d’appui à un rythme soutenu.

Sobre en ville

Qu’importe, le Niro HR prône une conduite coulée grâce à son assistance Eco-DAS, qui avertit le conducteur des changements de dénivelé ou de direction pour tirer le meilleur parti de la récupération d’énergie en décélération. Dans ces conditions, la consommation annoncée par le constructeur se vérifie. Du moins, tant que les 58 kilomètres d’autonomie NEDC (qui réclament 2 h 15 de charge rapide 32 A) n’ont pas été dépassés. Sur des trajets interurbains, la consommation remonte, et l’écart mesuré avec la version non rechargeable s’amenuise au fil des kilomètres. Ce qui fait du Niro HR un adepte des trajets en ville et dans ses environs.

Avec un tarif de 40 450 euros en finition premium, soit 7 000 euros de plus que la version non plug-in, il faudra étudier ses profils de roulage pour s’assurer que cette nouvelle version conserve sur son aînée l’avantage que lui procurent une consommation et une TVS inférieures (avec une exonération complète durant douze trimestres).

Mots clefs associés à cet article : SUV, Véhicule hybride rechargeable

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER