Iveco et Nikola présentent leur premier camion 100% électrique

Publié le par

Les deux constructeurs de véhicules industriels associés ont dévoilé, le 3 décembre à Turin, le Nikola TRE, camion 100 % électrique. Basé sur le nouvel Iveco S-Way, celui-ci sera commercialisé en Europe en 2021 et dans sa version hydrogène à l’horizon 2024.

Fabriqué en Europe, le TRE n’a pas encore de tarifs connus.
Fabriqué en Europe, le TRE n’a pas encore de tarifs connus.

Avant d’être introduit l’an prochain, à l’automne 2020, au Salon de Hanovre, c’est à Turin, fief d’Iveco, que le Nikola TRE a fait ses premiers pas début décembre. Né de l’alliance des deux constructeurs de VI, ce camion électrique dédié au marché européen reprend les caractéristiques du S-Way, le nouveau grand routier de la marque italienne Iveco, lancé en juillet dernier en vue de remplacer le Stralis. Un poids lourd qui se distingue toutefois par sa motorisation verte et intègre subtilement à ses lignes le style Nikola, un peu moins anguleux.

400 kilomètre d’autonomie

Affichant 42 tonnes sur la balance, le Nikola TRE offre une autonomie 100 % électrique de 400 kilomètres qui lui permet de viser le transport régional sans souci. Le TRE promet également, via un système modulaire de batteries, une capacité totale de 720 kWh, une puissance continue de 480 kW (630 ch), ainsi qu’un couple maximal de 1 800 Nm.

Les premiers essais de la bête devraient débuter mi-2020, à en croire les deux constructeurs. Quant à sa commercialisation européenne, elle est prévue pour 2021, d’abord en version 4 x 2, même si une 6 x 2 sera aussi disponible. Un premier palier annonçant une autre étape décisive dans la vie de ce camion qui se veut modulaire au plan énergétique.

Une version à pile à combustible sera en effet lancée sur le marché en 2023. Une technologie privilégiée par le joint-venture entre CNH Industrial (regroupant Iveco) et Nikola Motor, visant à « accélérer le passage de l’industrie vers le zéro-émission des poids lourds de classe 8 en Amérique du Nord et de plus de 16 tonnes en Europe »,, affirme le tandem dans un communiqué commun.

Fabriqué en Europe, le TRE n’a pas encore de tarifs connus. Toutefois, l’expertise de distribution de Nikola devrait développer « un modèle de business révolutionnaire, prévoyant les premiers forfaits de location tout compris ». De quoi répondre aux nouveaux besoins croissants des professionnels en matière de transport électrique, estimé en Europe « entre 8 et 10 % d’ici à 2025 » selon Hubertus Mülhäuser, le directeur exécutif de CNH Industrial.

Mots clefs associés à cet article : Iveco, Marché Europe, Camion

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter