Ionity revoit (légèrement) ses tarifs à la baisse

Publié le par

Effectuer un plein d’électricité sur le réseau Ionity revient moins cher depuis le 1er mai dernier. Cette baisse des tarifs, propre à la France, ne vient pas effacer la flambée du coût de rechargement décidé en début d’année mais aider les automobilistes privés des bornes Corri-Door sur les grands axes.

Des bornes Ionity sur une aire d'autoroute. (© Antonin Moriscot/A&E)
Des bornes Ionity sur une aire d'autoroute. (© Antonin Moriscot/A&E)

Ionity revoit sa politique tarifaire. Le réseau de charge ultrarapide, créé par un consortium de constructeurs automobiles, fait payer depuis le 1er mai dernier un peu moins cher le kilowattheure aux possesseurs de véhicules électriques utilisant ses services. Et plus particulièrement la vingtaine de bornes tristandard 50 kW, où se côtoient des prises AC Type 2, DC Combo et CHAdeMO.

Cette nouvelle offre, faisant passer le prix du kilowattheure de 0,79 à 0,49 euro, « ne concerne que les sessions de recharge payées à l’acte et réalisées sur les bornes multistandard 50 kW du réseau […] alternatives pour les propriétaires ne disposant pas de prise CCS ou ne pouvant pas bénéficier de la charge à très haute puissance », relève l’Avere-France.

L’association estime en outre que cette baisse des tarifs constitue un coup de pouce accordé aux automobilistes les plus « propres » après la mise hors tension d’une grande partie du réseau Corri-Door, présent notamment sur autoroutes.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Izivia, Ionity, Véhicule électrifié , Recharge électrique, Gireve, Avere-France

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER