IAA Mobility : la star du jour s’appelle Renault 5

Publié le par

Sur son stand du salon de Munich, Renault expose la Renault 5 Prototype auprès de plusieurs exemplaires de la première génération. À l’heure où d’autres constructeurs cherchent à faire oublier leur passé thermique, Renault assume avec une touche d’humour sa vision de l’électrique généraliste.

Pour le constructeur français, Renaulution ne signifie pas amnésie. © Renault
Pour le constructeur français, Renaulution ne signifie pas amnésie. © Renault

Conçu autour de la notion de mobilité, du développement durable et des modes de propulsion alternatifs, l’IAA Mobility de Munich est tourné vers l’avenir. Pourtant, Renault offre à ce salon un petit air de Rétromobile en exposant la Renault 5 Prototype auprès de quatre modèles emblématiques de la première génération. Une présence symbolique qui va au-delà du clin d’œil. Au moment où certains constructeurs renient leur passé thermique, Renault assume son histoire en exposant sa vision de l’électrique généraliste.

Autour de cette Renault 5 Prototype, dont la version de série devrait arriver dès l’année prochaine selon la marque, figurent quatre Renault 5 des années 70 et 80. Pour le constructeur français, Renaulution ne signifie pas amnésie. Au contraire, l’avenir se construit sur l’innovation mais aussi à partir d’un héritage. La première génération de Renault 5 s’est écoulée à travers le monde à 5,5 millions d’exemplaires, et à 9 millions en comptant la Super 5. Quand certains préfèrent partir d’une page blanche, Renault s’appuie sur son savoir-faire en matière de voitures populaires.

L’électrique à la mode des années 70

Au milieu d’une Renault 5 TL orange de 1974, d’une version Le Car Van par Heuliez de 1983 et d’une Renault 5 TX de 1983, figure la Renault 5 électrique de 1974. Lointaine aînée du prototype actuel, cette version électrique a été développée après le choc pétrolier. Équipée d’un moteur Unelec de 7,5 kW, cette Renault 5 embarque simplement huit batteries de 6 volts et ne dispose que de deux places. Près d’un demi-siècle plus tard, Renault s’apprête à ressortir une Renault 5 électrique aux caractéristiques quelque peu améliorées… Cependant, l’objectif reste identique : proposer une voiture populaire capable de séduire une large part des clients.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Véhicule électrique, concept-car, IAA 2021, IAA Munich

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter