Hyundai : record d’autonomie pour le Kona Electric

Publié le par

Trois conducteurs se relayant pendant 15 heures ont parcouru la plus grande distance jamais réalisée avec le SUV citadin 100 % électrique, dépassant d’environ 100 kilomètres l’autonomie maximale homologuée pour ce véhicule.

 Le Kona Electric utilisé pour le record n'avait pas été préparé ni modifié. (© Hyundai)
Le Kona Electric utilisé pour le record n'avait pas été préparé ni modifié. (© Hyundai)

Hyundai aime réaliser - et battre - des records. Le constructeur coréen annonce qu’un équipage composé de trois conducteurs se relayant a réussi à parcourir 790 kilomètres à bord d’un Hyundai Kona Electric avec une simple charge, alors même que l’autonomie homologuée du véhicule est de 660 kilomètres en cycle urbain.

Plus concrètement, le modèle détenteur de ce record est un Kona Electric de série, « doté de tous les équipements disponibles et n’ayant subi aucune modification », précise Hyundai, développant 204 chevaux et doté d’une batterie de 64 kWh. Le test s’est déroulé en Espagne où le véhicule a notamment évolué sur le périphérique madrilène.

>> À LIRE AUSSI : [Vidéo] Essai - Hyundai Kona Electric : le SUV branché

Selon les données communiquées par nos confrères du journal El Pais - à l’origine de ce record - et le Centre de recherche automobile de l’Université polytechnique de Madrid (INSIA), le Kona Electric a donc parcouru 790 km avec une seule charge (trappe de recharge scellée) à une vitesse moyenne de 52,19 km/h tandis que sa consommation moyenne d’électricité s’est établie à 8,2 kWh/100 km. Soit bien en deçà des valeurs mises en avant par le constructeur. Pour rappel, la fiche technique du véhicule fait mention d’une consommation homologuée à 14,7 kWh/100 km.

800 kilomètres en véhicule hydrogène

En 2019, Hyundai avait établi un record du monde d’autonomie pour un véhicule fuel-cell, c’est-à-dire équipé d’une pile à combustible alimentée en hydrogène. Connu pour son tour du monde à bord de l’avion solaire Solar Impulse 2, l’aventurier Bertrand Piccard avait alors pris le volant d’un Hyundai Nexo dont le réservoir avait été scellé sous le contrôle d’un huissier de justice. Au cours d’un périple de plusieurs jours, au départ de Sarreguemines et à destination du Bourget (avec un crochet par le Luxembourg notamment), 778 kilomètres sans émission avaient été parcourus. Un record tombé l’an passé en Australie après que Hyundait a confié à son pilote maison Brendan Reeves, le soin de conduite ce SUV. Quelque 887,5 kilomètres ayant été parcourus sans jamais faire le plein.

>> À LIRE AUSSI : [Vidéo] Essai - Hyundai Nexo : le long chemin de l’hydrogène

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, Véhicule électrique, SUV citadin A0

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter