Hyundai : l’autonomie du Kona Electric revue à la baisse

Publié le par

Le constructeur coréen a revu la baisse l’autonomie en cycle WLTP de son SUV 100% électrique. En cause : des irrégularités dans les tests de l’organisme indépendant d’homologation.

Hyundai : l’autonomie du Kona Electric revue à la baisse

Le Kona Electric, SUV branché, emmène ses passagers moins loin que prévu. Avec sa batterie de 39 kWh, le champ d’action du Kona Electric passe de 312 km à 289 km. Pour la version 64 kWh, il descend à 449 km d’autonomie, contre 470 km annoncés auparavant.

Ces chiffres sont très proches des valeurs corrigées et diffusées par Kia pour son e-Niro, actuellement présenté à la presse européenne. Rien de surprenant puisque les deux marques font partie du même groupe et bénéficient des mêmes technologies. Aussi, le crossover de Kia affiche une autonomie de 288 km en version 39 kWh et 454 km en version 64 kWh.

Malgré cette légère baisse, les deux modèles restent parmi les véhicules électriques généralistes affichant la plus grande autonomie.

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER