Hyundai i10, de grandes ambitions !

Publié le par

En l’espace de sept années de commercialisation, Hyundai a écoulé 12 000 unités de son Atos Prime. D’ici à fin 2008, Jean-Claude Debard, l’emblématique président de la marque coréenne en France, a annoncé sans sourciller un objectif de 5 000 ventes de son héritière, la i10. À première vue, la silhouette de la i10 nous rappelle à quel point Hyundai a progressé ces dernières années. Les lignes sont plus modernes, plus rondes, plus en phase avec les standards du marché européen. Une calandre chromée, des blocs optiques arrondis, des rétroviseurs et poignées de porte couleur carrosserie, une sellerie colorée ou encore un vaste habitacle, Hyundai a sorti le grand jeu. Les portes-à-faux réduits au minimum et un empattement de 2,38 m font de cette i10 une véritable 5 places, avec en prime un volume de chargement honorable de 225 litres. Le comportement routier est de bonne facture, malgré de petites jantes de 14 pouces. Hyundai vise par ailleurs quatre étoiles aux tests EuroNcap, autant que la Renault Twingo. Outre des aciers spéciaux annoncés comme très résistants, la i10 est livrée avec l’ABS de série ainsi qu’avec des airbags frontaux et latéraux, ces derniers étant uniquement intégrés en finition Pack Confort. En revanche, l’ESP n’est pas proposé sur le marché français.

JPEG - 264.8 ko
Une finition en progrès
Disponible en seulement deux niveaux de finition, Pack et Pack Confort, la i10 est bien équipée. Le volant est réglable en hauteur, les rangements sont nombreux, le système audio est compatible MP3, les vitres avant sont électriques, et la trappe à essence s’ouvre à distance. Les commandes sont facilement accessibles, et la console centrale est plutôt bien présentée. Hyundai propose deux motorisations, un diesel de 75 ch (114 g de CO2/km) et un essence de 66 ch (119 g de CO2/km), lequel devrait représenter la grande majorité des ventes. Idéal pour un usage urbain, il s’avère vraiment faiblard dès que la route monte. Quant aux tarifs, ils sont très compétitifs. La i10 est proposée à partir de 9 690 euros, pour atteindre 12 390 euros. Prix desquels il faut déduire le bonus gouvernemental de 700 euros et une remise de 1 000 euros offerte par Hyundai.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter