Hyundai et Shell prolongent leur partenariat jusqu’en 2026

Publié le par

Le groupe pétrolier et le constructeur sud-coréen ont décidé de reconduire leur coopération pour cinq années supplémentaires au cours desquelles d’intenses efforts de R&D vont être réalisés en matière de recharge électrique et développement de fluides pour véhicules électriques.

Hyundai et Shell sont partenaires depuis déjà une dizaine d'années. (image d'illustration © Ed Robinson / Shell)
Hyundai et Shell sont partenaires depuis déjà une dizaine d'années. (image d'illustration © Ed Robinson / Shell)

L’idylle entre Hyundai et Shell se poursuit. Partenaires depuis plus d’une dizaine d’années, les deux entreprises viennent d’annoncer - pour la quatrième fois - la prolongation de leur coopération. Le nouveau partenariat conclu est axé « sur les énergies propres et la réduction des émissions carbone » , indiquent les deux parties et porte plus concrètement sur le développement des leurs activités de fourniture d’énergie pour les véhicules électriques et à pile à combustible.

« Nous sommes convaincus de pouvoir optimiser les expériences du service client de Hyundai en exploitant notre savoir-faire en matière de recharge des véhicules électriques et nos connaissances approfondies issues de notre interaction quotidienne avec les automobilistes dans nos 46 000 stations réparties dans le monde entier », commente Carlos Maurer, vice-président exécutif des affaires commerciales mondiales de Shell.

Les lubrifiants au cœur de l’accord

« Ce vaste partenariat repose sur un engagement mutuel à tirer parti de la technologie pour permettre la transition énergétique. Dans le cadre de cet accord de coopération mondiale, Hyundai continuera de recommander l’utilisation des lubrifiants Shell dans l’ensemble de son réseau après-vente et les deux entreprises conduiront des programmes communs de R&D, portant notamment sur des lubrifiants pour remplissage initial conformes aux exigences spécifiques des moteurs Hyundai. [Les partenaires] pourraient même étendre leur collaboration au développement de fluides de fonctionnement pour VE  », est-il indiqué dans un communiqué commun.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, Shell, Hydrogène, Carburants alternatifs, Hyundai Motor Group, Recharge électrique, électricité, station-service

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter