Hyundai Motor France poursuit sa montée en puissance

Publié le par

La filiale française du constructeur coréen vient de battre son record d’immatriculations en 2017 sur la base de ventes saines, essentiellement à particuliers. La marque progresse également sur le marché des entreprises.

Hyundai Motor France vise 35 000 immatriculations en 2018, notamment grâce au Kona.
Hyundai Motor France vise 35 000 immatriculations en 2018, notamment grâce au Kona.

Record battu ! Hyundai a immatriculé 29 570 véhicules en 2017, son meilleur score depuis son entrée sur le marché français, en 1992. Ce volume, qui classe la marque coréenne en quinzième position dans la hiérarchie entre Kia et Skoda, est en progression de 5,4 % par rapport à 2016.

Pour Lionel French Keogh, le directeur général de Hyundai Motor France depuis 2014, « la croissance de la marque est particulièrement saine dans la mesure où elle repose essentiellement sur la clientèle des particuliers et, dans une moindre mesure, sur la clientèle des entreprises ». Les ventes tactiques, qui dopaient les résultats par le passé, sont désormais contenues.

Les particuliers ont représenté 64,5 % des immatriculations, soit environ 19 000 véhicules (dont 2 300 professions libérales), et les entreprises 6,4 %, soit 1 900 véhicules (+ 9,7 % vs 2016). Lionel French Keogh précise que les 39 centres Hyundai Entreprises ont généré 50 % des volumes professionnels et que la captive LLD Hyundai Leasing opérée en marque blanche par Arval a réalisé 460 mises à la route. La marque a par ailleurs progressé de 25 % sur le créneau de la location en longue durée.

Le modèle le plus convoité demeure le Tucson, malgré un léger repli de 6 %, devant la i20. La i30, la i10, la Ionic et le Kona, qui débute, ont également rempli leurs objectifs.

Un Kona électique à 479 kilomètres d’autonomie

Place maintenant à 2018. Hyundai Motor France vise plus de 35 000 immatriculations. La marque mise sur l’effet Coupe du monde de foot, dont elle est un partenaire majeur, pour attirer les foules dans ses concessions. Le plan produits apportera également sa pierre à l’édifice. Arriveront en cours d’année la i30 Fastback, le SUV hydrogène Nexo, le Kona diesel et le Kona électrique. Ce dernier sera proposé en deux niveaux d’autonomie : 380 et 479 kilomètres.

Les entreprises seront une nouvelle fois l’un des piliers de la croissance de la marque. « Notre ambition est de progresser de 30 % sur ce marché grâce au renforcement de notre réseau Hyundai Entreprises, qui passera à 45 centres, et par la conquête de nouvelles cibles comme le secteur public, essentiellement par le biais de la Ionic », développe Lionel French Keogh. Hyundai compte également améliorer son efficacité commerciale grâce à son Hyundai Store et à une meilleure gestion des leads.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER