Hyundai-Kia séduit par les utilitaires électriques d’Arrival

Publié le par

Hyundai Motor Company et Kia Motors Corporation ont décidé d’injecter 100 millions d’euros dans la start-up britannique Arrival, développeuse de véhicules utilitaires électriques innovants.

(De droite à gauche) Edward Lee, vice-président exécutif et chef de la division commerciale des véhicules utilitaires de Hyundai, Albert Biermann, président et chef de la division de recherche et développement pour Hyundai Motor Group, Denis Sverdlov, P-DG d'Arrival, et Avinash Rugoobur, CSO d'Arrival. (© Arrival)
(De droite à gauche) Edward Lee, vice-président exécutif et chef de la division commerciale des véhicules utilitaires de Hyundai, Albert Biermann, président et chef de la division de recherche et développement pour Hyundai Motor Group, Denis Sverdlov, P-DG d'Arrival, et Avinash Rugoobur, CSO d'Arrival. (© Arrival)

Arrival touche au but. Fondée en 2015, cette « licorne » débarquée d’outre-Manche a su convaincre jusqu’au-delà de l’océan Pacifique. Et pour cause : les deux géants coréens Hyundai et Kia ont annoncé avoir investi 100 millions d’euros dans la société pour bénéficier de sa technologie sur le segment des utilitaires électriques.

Dans le cadre de ce partenariat stratégique, les deux constructeurs automobiles utiliseront donc les plates-formes d’Arrival, sur lesquelles est actuellement produit son modèle phare : le Génération 2, un gros fourgon estampillé zéro émission. En bénéficiant de l’expertise de fabrication en série de Hyundai-Kia, celui-ci pourra ainsi évoluer « à l’échelle mondiale » déclare avec enthousiasme Denis Sverdlov, fondateur et P-DG d’Arrival.

Le marché des flottes européennes en ligne de mire

Alors que le verdissement des parcs de véhicules commerciaux est en plein essor, « nous accélérerons la coopération avec des entreprises dotées de technologies de pointe telles qu’Arrival pour répondre à l’évolution rapide du marché des véhicules écologiques » explique Youngcho Chi, président et chef de l’innovation chez Hyundai Motor Group. Notamment celui européen puisque, comme le souligne Albert Biermann, président et chef de la division recherche et développement de Hyundai Motor Group, ce dernier « devrait croître rapidement en raison du renforcement des réglementations environnementales ».

Grâce à un processus de conception et d’assemblage dans des « micro-usines », les Génération 2 d’Arrival « seront proposés à des prix identiques ou inférieurs à ceux des véhicules à combustibles fossiles actuels », affirme un communiqué conjoint. Toutefois, ces véhicules « branchés » ne devraient pas être commercialisés avant 2025, date à laquelle l’entité asiatique Hyundai-Kia entend vendre plus de 500 000 véhicules électriques.

Mots clefs associés à cet article : Kia, Véhicule électrique, Flotte, Marché Europe, Utilitaire, Hyundai Motor Group

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER