Honda et la SNAM unis pour recycler les batteries électriques

Publié le par

Honda Motor Europe élargit son partenariat avec la SNAM grâce à une nouvelle initiative de recyclage. L’objectif : donner une seconde vie aux batteries des véhicules hybrides et électriques du constructeur en Europe.

La SNAM va collecter et recycler les batteries électriques des véhicules Honda à travers toute l'Europe. (© Honda)
La SNAM va collecter et recycler les batteries électriques des véhicules Honda à travers toute l'Europe. (© Honda)

Honda et la SNAM (Société nouvelle d’affinage des métaux) œuvrent ensemble pour assurer la traçabilité des batteries en fin de vie depuis 2013. Mais l’alliance de ces deux entités vient de prendre une autre ampleur puisque la SNAM collectera désormais les batteries au lithium-ion et hybrides nickel-métal (Ni-MH) auprès du réseau de concessionnaires Honda dans 22 pays d’Europe. L’accord concerne les « grandes batteries de traction » utilisées pour l’alimentation des moteurs des véhicules électriques et hybrides, et non les batteries plus petites servant à l’allumage des voitures essence ou diesel.

Les batteries récoltées seront alors préparées à être utilisées pour le stockage de l’énergie provenant de sources renouvelables et destinées à des applications industrielles. Si les cellules de la batterie sont cependant trop endommagées et inaptes à une « seconde vie », la SNAM en extraira les matériaux tels que le cobalt et le lithium par le biais de nouveaux procédés hydrométallurgiques, techniques mettant en œuvre la chimie aqueuse. « Ces matériaux peuvent être réutilisés dans la fabrication de nouvelles batteries, servir de pigments de coloration ou d’additifs dans le béton. Les autres matériaux couramment employés, notamment le cuivre, les métaux et les plastiques sont recyclés et mis sur le marché en vue de leur utilisation dans un grand nombre de produits », a précisé Honda dans un communiqué.

Une plate-forme dédiée pour la collecte

Alors que la gamme électrique et hybride de la marque Honda ne cesse de s’étoffer pour répondre à la demande croissante des automobilistes, il était plus que jamais nécessaire d’envisager une solution de recyclage des batteries plus vaste et s’accordant aux normes environnementales européennes en vigueur. « Les développements récents du marché vont nous permettre de donner à ces batteries une deuxième vie au bénéfice de l’alimentation en énergie d’entreprises » a ainsi souligné Tom Gardner, vice-président de Honda Motor Europe.

Quant à la collecte des batteries usagées, elle peut être organisée par les concessionnaires Honda dans toute l’Europe via une plate-forme internet dédiée. Elle se fera à partir de sites de stockage centralisés, « sous 15 jours ouvrés, ce qui évite aux concessionnaires de conserver les batteries dans leurs installations », assure le constructeur. Celle-ci seront ensuite convoyées par des transports à faibles émissions de carbone avant d’être reçues et reconfigurées par la SNAM avec pour visée un usage de seconde main industriel et/ou domestique.

Mots clefs associés à cet article : Honda, Véhicule électrique, Véhicule hybride, Batteries

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter