Grosse opération de croissance pour Sixt

Publié le par

Le malheur des uns fait le bonheur des autres… Sixt vient de prendre position dans dix aéroports américains en prenant la place d’Advantage Rent a car, frappée d’insolvabilité. Le tribunal des faillites du Delaware a validé l’opération.

DR / Sixt
DR / Sixt

Le loueur Sixt vient de réaliser une belle opération en reprenant 10 concessions de la société Advantage Rent a car, acculée à la faillite suite à la crise du coronavirus, situées dans des aéroports de premier plan aux Etats-Unis.
Sont ainsi concernés les aéroports de Boston, New York (JFK et LGA), New Jersey, Houston Texas, mais aussi Orlando, Denver, Maui, Honolulu et Las Vegas. A chaque fois, l’implantation commerciale se situe dans les terminaux et non pas en périphérie des aéroports. L’activité générée par ces dix aéroports est estimée à 3,4 milliards de dollars par an par la direction de Sixt, qui précise que le marché américain deviendra aussi important que son marché domestique, en Allemagne.

« Avec cette opération très opportuniste, nous faisons une remarquable avancée stratégique en nous dotant d’un réseau très dense aux Etats-Unis, le premier marché mondial pour la location de véhicules. L’achat de concessions dans les aéroports de New-York, Boston, Orlando et Las Vegas, pour ne citer que ceux-ci, pave la voie à une croissance substantielle une fois que la crise sera derrière nous », se félicite Alexander Sixt, directeur de la stratégie et membre du board du groupe Sixt SE.
Le marché américain est en effet le premier marché mondial pour les services de mobilités, pour un volume d’affaires annuel de l’ordre de 36 milliards de dollars. C’est, en outre, le marché où les marges sont les plus élevées.

Naturellement ébranlé par la crise, comme tous les acteurs du marché de la location de courte durée, le groupe Sixt a néanmoins rassuré les places de marchés sur sa solidité financière durant la crise. Par ailleurs, il vient de céder les participations de sa filiale Sixt Leasing à Hyundai Capital Bank Europe GmbH, pour 163,4 millions d’euros (actions et dividendes), « ce qui représente une transaction très réussie d’un point de vue financier et qui nous recentre encore sur nos cœurs de métiers », dixit Alexander Sixt.

Mots clefs associés à cet article : Sixt, LCD, Aéroport, Nouvelles mobilités, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER