Greenplan et DHL expérimentent un algorithme qui repense la livraison

Publié le par

Marque du groupe Deutsche Post DHL, Greenplan a développé, avec ses experts en logistique, une solution de planification dynamique visant à optimiser les itinéraires des professionnels du transport.

L’algorithme de Greenplan assure se démarquer par sa capacité à traiter des zones géographique de plus grande taille. © DHL
L’algorithme de Greenplan assure se démarquer par sa capacité à traiter des zones géographique de plus grande taille. © DHL

Le groupe Deutsche Post DHL Group ne cache pas ses ambitions d’atteindre zéro émission pour ses services de livraison d’ici à 2050. Dans cette optique, l’entreprise multiplie les initiatives et les partenariats répondant aux nouveaux enjeux du e-commerce, du développement durable et de la digitalisation. Ainsi, en France, DHL Express travaille en collaboration avec des start-up de livraison collaborative, met en place des systèmes de consignes et des livraisons « dernier kilomètre » permis par des véhicules électriques, des triporteurs (avec You2You) ou encore des engins autonomes (avec ZF et NVIDIA).

Pas étonnant donc que DHL se soit dévouée pour tester l’algorithme inédit de Greenplan, start-up allemande que finance d’ailleurs la société de transport de colis. Proposant des solutions de logistique intelligente dans les secteurs B to B et B to C, Greenplan a en effet mis au point – avec des scientifiques de l’Université de Bonn – un système de calcul exploitant tout le potentiel de l’acheminement intelligent. Basée sur l’historique des modèles de circulation et des temps de trajet d’un parc, cette solution entend gérer l’activité de fret routier et les livraisons sur le dernier kilomètre des clients professionnels en planifiant leurs parcours.

Moins de kilomètres = moins de CO2

Sur le principe, des options de gestion de flotte similaires existent déjà. Mais l’algorithme de Greenplan assure s’en démarquer par sa capacité à traiter des zones géographique de plus grande taille. « Contrairement à presque tous les outils disponibles sur le marché, Greenplan calcule, pour la première fois, les itinéraires en fonction de l’historique des informations de circulation disponibles au niveau de la rue », souligne Clemens Beckmann, PDG de Greenplan. De cette prise en compte de la complexité des itinéraires résulterait alors une réduction des coûts TCO jusqu’à 20% et des émissions de CO2.

En déterminant l’heure de départ optimale des tournées de livraison et en réduisant simplement les kilomètres parcourus, l’algorithme de Greenplan permet en effet d’estimer l’empreinte carbone d’une flotte. De plus, il examine les émissions par type de véhicule afin d’évaluer les itinéraires les plus efficaces en matière de rejets polluants et peut même analyser des paramètres spécifiques pour les parcs de véhicules électriques. Enfin, afin d’être la plus exhaustive possible, la solution de Greenplan permet également une planification d’urgence en cas de données incomplètes. Elle considère ainsi des variables importantes pour l’écosystème de livraison de DHL comme les différents types de chargement, le respect des réglementations ou encore l’emploi du temps des prestataires de services sur le terrain. Autant de fonctionnalités simplifiant l’organisation qui pourraient, à termes, séduire d’autres entreprises, spécialisées dans la logistique ou non.

Mots clefs associés à cet article : CO2, Flotte, Gestion de parc, Logiciel, Mobilité durable, Livraisons, Géolocalisation, DHL

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter