Genève : Volkswagen ID. Buggy, le véhicule électrique version fun

Publié le par

Placée sous le sceau du véhicule électrique, la 89e édition du Salon de Genève a permis au groupe Volkswagen de présenter sous ses marques Seat et Skoda plusieurs concepts de véhicules basés sur sa nouvelle plate-forme MEB. Du côté de la maison mère, cela s’est fait sous la forme d’un véhicule de loisirs nommé ID. Buggy.

L'ID. Buggy est basé sur la nouvelle plate-forme modulaire électrique MEB.
L'ID. Buggy est basé sur la nouvelle plate-forme modulaire électrique MEB.

La famille ID. s’agrandit chez Volkswagen. Cette lignée de concept-cars 100 % électriques s’enrichit d’un nouveau véhicule. À l’occasion du Salon de Genève, l’ID. Buggy vient la compléter en s’insérant dans le segment des véhicules de loisirs.

« Tirant son inspiration des populaires Dune Buggy américains [véhicules de loisirs basés sur la Volkswagen Coccinelle, ndlr] des années 1960 et 1970, l’ID. Buggy est basé sur la nouvelle plate-forme modulaire électrique MEB, démontrant ainsi à quel point celle-ci est multidimensionnelle », explique la firme de Wolfsburg.

Si les buggies d’antan fonctionnaient avec des moteurs thermiques, l’ID. Buggy embarque lui un moteur électrique. Placé à l’arrière du véhicule, ce bloc développe la puissance de 204 chevaux (150 kW). Volkswagen précise qu’il est « possible d’intégrer un moteur auxiliaire dans le pont avant afin d’obtenir une traction intégrale avec un “ arbre de transmission électrique ” ».

Partage de plate-forme possible

Côté design, ce concept-car réalisé avec des matériaux résistants à l’eau [la carrosserie est fabriquée avec une structure composite en aluminium-acier-plastique] est dénué de toit et de portières. Présenté en configuration deux places lors du Salon de Genève, il peut « être réinterprété en version 2 + 2 places », indique-t-on chez Volkswagen.

En présentant ce petit véhicule fun, à l’allure de grenouille, Volkswagen en a profité pour faire passer un message aux constructeurs concurrents. « L’ID. Buggy montre le large spectre de mobilité zéro émission pouvant être atteint avec la plate-forme MEB au sein de la marque Volkswagen. Mais nous souhaitons ouvrir cette plate-forme à des fournisseurs tiers » a expliqué Ralf Brandstätter, le directeur général opérationnel de Volkswagen, visant plutôt les petits artisans, carrossiers et autres start-up.

« À partir de cette base, il est possible de construire le Dune Buggy zéro émission des temps modernes » s’enthousiasme-t-on chez le constructeur allemand.

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, Cabriolet, Véhicule électrique, Salon de Genève 2019

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER