Gaïa veut électrifier la Réunion

Publié le par

Impliquée dans plusieurs marchés du développement durable, l’entreprise Gaïa propose une offre d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques à la Réunion, autour de la gamme de bornes G-Box.

© Gaïa
© Gaïa

Sur le marché de l’île de la Réunion, Gaïa propose une gamme de bornes de recharge G-Box, une solution connectée de type wallbox, adaptée aux véhicules 100 % électriques (BEV, PHEV), facile d’utilisation et fiable. Elle est « pilotable et paramétrable, de 3,7 kW jusqu’à 22 kW » et est éligible au crédit d’impôt de 300 euros pour les particuliers et à la prime Advenir pour les professionnels. La société rappelle qu’elle détient la qualification IRVE, gage de confiance (tout point de recharge de véhicule électrique doit être installé par un professionnel de l’électricité justifiant de cette mention).

Situation géographique oblige, Gaïa met aussi en avant plusieurs solutions de recharge en faisant appel à l’énergie photovoltaïque, sachant la région finance une partie de cette démarche grâce au Chèque photovoltaïque. Toujours dans le secteur automobile, cette fois dans l’activité du lavage, Gaïa travaille aux côtés de l’enseigne Eléphant Bleu pour que les centres utilisent l’énergie solaire pour la production d’eau chaude. Le projet a bénéficié du soutien de la direction régionale Réunion-Mayotte de l’Ademe.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Énergies renouvelables, Bornes de recharge

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter