GM-Opel, restructurations en cours

Publié le par

Depuis sa sortie de l’état de faillite, le constructeur américain GM a subi une perte nette de plus de 1 milliard de dollars. Après avoir arrêté purement et simplement certaines marques américaines et avoir décidé de vendre Opel, puis de le garder, et presque vendu Saab, dont le sort demeure incertain, GM se lance dans un vaste plan de restructurations. Pour ce qui concerne Opel, GM entend réduire ses effectifs européens de 20 à 25 %, soit 9 000 à 10 000 suppressions d’emplois dans les usines Opel/Vauxhall. Trois d’entre elles pourraient être concernées, tandis qu’il a été indiqué que GM espérait conclure un accord avec les gouvernements où sont implantées les usines de la marque ; soit l’obtention de 1,3 milliard d’euros auprès des instances britanniques (500 millions), espagnoles (500 millions) et polonaises (300 millions).
De plus, le gouvernement belge serait prêt à financer la restructuration à hauteur de 500 millions d’euros pour tenter de préserver le site d’Anvers. Le ministre allemand des Finances estime lui aussi que GM devrait pouvoir bénéficier d’aides gouvernementales dans le même temps où les représentants des Länder discutent pour sauver un maximum d’emplois. En revanche, les concessionnaires européens d’Opel ont déclaré qu’ils avaient décidé de ne plus mettre à disposition l’aide de 500 millions d’euros qu’ils avaient proposée si Opel avait été repris par Magna…

Mots clefs associés à cet article : General Motors, Opel

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER