Free2Move se développe aux États-Unis

Publié le par

Le service de carsharing en free floating Free2Move permet à Stellantis de continuer à déployer son offre sur le marché américain. C’est au tour de la ville de Portland d’accueillir le service via la marque Jeep.

En Amérique du Nord, c'est logiquement Jeep qui est mise en avant dans l'offre Free2Move.
En Amérique du Nord, c'est logiquement Jeep qui est mise en avant dans l'offre Free2Move.

Après Washington (avec une flotte de plus de 600 voitures) et Arlington, la ville de Portland (Oregon) a été choisie par Free2Move pour lancer son service, sachant que cette municipalité est portée sur les nouvelles mobilités. « Avec Free2Move, nous proposons un service de mobilité alternatif, partagé et intéressant économiquement », souligne Chris Warner, directeur du bureau des transports de Portland.

Le service de Free2Move couvre plus de 50 km2 de la zone urbaine de Portland et repose comme de coutume sur l’application du groupe. Dans une première phase, il repose sur une flotte de 90 Jeep Renegade, mais le nombre de véhicules va rapidement progresser, 150 Jeep Renagade et 30 Jeep Compass à court terme, en attendant encore mieux.

« Ce lancement constitue une formidable opportunité pour faire découvrir l’auto-partage et son utilité en zone urbaine », souligne Shant Mouradian, directeur général de Free2Move pour l’Amérique du Nord. Free2Move est présent dans 170 pays et revendique 1,2 million de clients actifs, avec une forte activité à Paris, Lisbonne et Madrid.

Mots clefs associés à cet article : Jeep, Autopartage, Free2Move Lease, Stellantis

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter