Francfort, un fil à la roue...

Publié le par

C’est la grande tendance de ce dernier Salon de Francfort. Les autos les plus charismatiques sont bien souvent reliées à une ébauche de borne de recharge par un fil électrique. Un fil qui les fait ressembler à des toutous tenus en laisse.

JPEG - 38.2 ko
Toyota Prius III Plug-In
En premier lieu on trouve des modèles tout électriques, bien entendu, comme la Mini E, la Smart electric drive ou le prototype Toyota FT-VE. Mais, chose nouvelle, les hybrides s’y mettent aussi. Des hybrides branchés, des hybrides “Plus”, comme la Prius Plug-In notamment, ou la Mercedes Classe S Hybride Plug-In. La première citée fait suite à un test mené sur la deuxième génération de Prius. Cette fois, la base est la dernière version tout juste lancée.
JPEG - 38.6 ko
Mercedes Classe S Hybrid Plug-In
Grande nouveauté, l’auto reçoit désormais des batteries lithium-ion modernes et rechargeables. Elles permettent à la berline de Toyota de rouler pendant 20 km à 100 km/h en mode électrique. Pour comparaison, une Prius normale n’autorise que 2 km à 50 km/h de cette manière. Une recharge sur une prise classique de 220 V, et l’auto repart “ pleine de jus ” après 1 h 30 de courant injecté dans ses accus. Le programme Prius Plug-In est un test uniquement destiné aux entreprises.
JPEG - 41 ko
Toyota FT-EV
En France, 100 modèles seront proposés en leasing aux sociétés et aux collectivités locales de la région de Strasbourg, et ce dès 2010. Globalement, les autos à fil électrique de Francfort sont encore en phase d’essais. Mais l’absence de réseau de stations de recharge fait encore trop défaut pour que ces véhicules puissent un jour envahir les chaussées.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Véhicule hybride

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter