Fraikin sécurise ses relations fournisseurs

Publié le par

Alors que la crise économique se précise au-delà de la crise sanitaire, Fraikin décide de sécuriser sa politique de paiement fournisseurs, en adoptant la plateforme Treso2 de Pytheas Capital Advisors. Un geste fort.

DR / Fraikin
DR / Fraikin

Spécialiste européen de la location de véhicules utilitaires et commerciaux, le groupe Fraikin a mis en place un programme pour renforcer le soutien qu’il apporte à ses fournisseurs. En effet, la crise sanitaire a fragilisé la situation économique des entreprises et parfois entraîné des turbulences sur les délais de paiement, ce qui peut se révéler déstabilisant pour des structures ayant une trésorerie fragile. Dès lors, Fraikin a choisi de se doter de la plateforme Treso2, développée par Pytheas Capital Advisors, afin de sécuriser son écosystème fournisseurs.

Conscient que la relation de confiance tissée avec ses fournisseurs joue un rôle essentiel dans la réalisation de ses propres objectifs, Fraikin veut ainsi leur garantir le paiement de leurs factures à échéance. Avec Treso2, le groupe offre à ses fournisseurs un suivi optimisé du traitement de leurs factures et leur permet ainsi de mieux piloter une gestion prévisionnelle de trésorerie fiable et rigoureuse. Dans un premier temps, le programme concerne ses fournisseurs équipementiers et carrossiers.

« La qualité de la relation avec nos fournisseurs est essentielle. En ces temps troublés, le groupe se devait de trouver une solution de financement qui puisse aider nos entreprises partenaires à passer la crise. La plateforme Treso2 de Pytheas Capital Advisors nous est apparue comme la solution la plus efficace pour répondre à cet objectif. Elle nous permet de pérenniser notre nouveau programme de paiement fournisseurs », souligne Augustin Huyghues Despointes, directeur des financements du groupe Fraikin. De son côté, Ludovic Sarda, fondateur de Pytheas Capital Advisors, met en exergue que « depuis le début du lancement du Plan de relance, plus de 570 000 TPE-PME ont bénéficié d’un PGE pour pallier temporairement un problème de trésorerie. Néanmoins, combien d’entre-elles seront capable de faire face au remboursement ? Cette crise doit nous amener à repenser en profondeur la relation clients-fournisseurs en matière de paiement ».

Mots clefs associés à cet article : Fraikin, LLD, Banque, Transport routier, Économie, VIA Location

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter