FordLiive, la tentation panoptique pour l’après-vente des véhicules utilitaires

Publié le par

Afin de renforcer ses positions sur ce marché, Ford annonce le lancement européen de Ford Liive, un nouvel outil pour optimiser l’après-vente des véhicules utilitaires et la productivité des entreprises clientes. Cela passe notamment par trois nouveaux centres d’expertise et la France dépendra de celui de Valence, en Espagne.

FordLiive, la tentation panoptique pour l’après-vente des véhicules utilitaires

Le constat est connu : pour les entreprises travaillant avec des véhicules utilitaires, l’immobilisation des véhicules est une hantise, dans la mesure où elle se traduit de facto en perte financière sèche. Au Royaume-Uni, pour un électricien, on parle d’une perte de 200 livres Sterling par jour, soit plus de de 230 euros. « En combinant les avantages de la connectivité en temps réel avec notre savoir-faire en matière de véhicules utilitaires, FORDLiive est l’outil ultime pour optimiser le temps de fonctionnement. Nous ambitionnons une disponibilité opérationnelle de 100 % pour tous nos clients », lance Hans Schep, directeur général des véhicules utilitaires chez Ford Europe, au moment de lancer le programme en Europe.

PNG - 496.3 ko
Hans Schep, directeur de la business unit VU de Ford Europe, lors de la présentation.

Un programme ambitieux qui vise à réduire le nombre de pannes, à diminuer les visites involontaires dans les ateliers des concessionnaires et à accélérer les temps d’entretien et de réparation (notamment via le pré-diagnostic qui permet d’enclencher la commande des pièces plus en amont). « Les projections de Ford montrent que FORDLiive peut potentiellement réduire le temps d’immobilisation des véhicules jusqu’à 60 % », avance le groupe.

Une nouvelle avancée dans l’exploitation de la connectivité pour l’après-vente

Le projet Ford Liive repose sur trois piliers. Primo, la maintenance intelligente et prédictive des véhicules, rendue possible par la connectivité des véhicules, via l’application Ford Pass Pro, gratuite pour les parcs de moins de cinq VU, qui peut s’enrichir d’un volet plus complet pour les clients qui en ont le besoin, avec Ford Telematics qui offre un premier niveau gratuit, puis des briques payantes. Ford précise que le modem FordPass Connect équipe de série les modèles Transit, Transit Custom, Transit Connect, Ranger et Fiesta Van depuis la mi-2019.
« En utilisant les données et les informations d’un service d’assistance routière de premier plan, les ingénieurs de Ford au Royaume-Uni ont estimé que jusqu’à 30 % des appels pourraient être évités si les clients répondaient à ces notifications d’entretien intelligent », ajoute le groupe, avant de poursuivre : « En plus d’aider les opérateurs à planifier l’entretien et à programmer des heures d’intervention plus appropriées, les notifications de Smart Maintenance aident les clients à surveiller et à gérer la durée de vie restante de l’huile, les niveaux d’AdBlue et la pression des pneus afin de réduire la probabilité de temps d’arrêt imprévus ».
D’après les données fournies par les principaux fournisseurs d’assistance routière, les causes de panne les plus courantes pour les VU de Ford en Europe sont, dans l’ordre, la batterie/le système de démarrage, les pneus, le filtre à particules diesel et le système AdBlue.

Secundo, le réseau des 800 Ford Transit Centers pourra consulter les données des 60 derniers jours sur les véhicules connectés. En France, on recense aujourd’hui 81 Ford Transit Centers. Grâce à ce flux d’informations, le nouveau module Ford Service Pro offre un packages de services spécialisés : maintenance prédictive, plages horaires d’ouverture des centres élargies, service jockey, anticipation de besoin de véhicules de remplacement adaptés…

3 nouveaux centres d’expertise en Europe

Tertio, le déploiement de trois FordLiive Centers « composés d’agents FORDLiive experts qui se concentrent exclusivement sur le maintien des clients sur la route en identifiant et en répondant rapidement aux problèmes émergents ». Avec les nouvelles technologies de casques de réalité virtuelle et augmentée, ces experts peuvent aider les opérateurs des Ford Transit Centers à distance, ce qui peut faire disparaître les temps de déplacements sur site et par extension, la durée nécessaire au bon diagnostic. On reste aussi dans la logique traditionnelle du bien diagnostiquer et bien réparer dès la première fois.
Dans un premier temps de déploiement, il y aura trois FordLiive Centers en Europe. Le premier fonctionne déjà au Royaume-Uni, depuis Dunton. Il dispense aussi ses prestations dans le cadre de Ford Fleet Management, via le partenariat conclu avec ALD Automotive. Une déclinaison qui sera appliquée à d’autres marchés. Le deuxième sera basé en Espagne, à Valence et le marché français dépendra de lui, comme l’Italie et le Portugal. « Le déploiement sera progressif et il devrait être pleinement opérationnel courant 2022, ou au début de 2023 », précisent Patrick Begaud, directeur de la business unit VU de Ford France, et Stéphane Prolongeau, responsable de FordLiive pour la France. Enfin, le troisième verra le jour à Cologne, en Allemagne. Hans Schep indique que 80 % du marché européen sera couvert, en attendant d’autres déploiements ultérieurs.

Actuellement, Ford compte un parc de 500 000 véhicules utilitaires connectés en Europe, dont environ 50 000 en France. A court terme, à savoir mi-2022, Ford table sur une ambitieuse prévision de parc de 1 million de VU. « Le lancement de cette nouvelle offre est donc stratégique et elle anticipe l’essor programmé de la connectivité des véhicules, ce qui sera encore amplifié avec les modèles à propulsion électrique », souligne Hans Schep, tout en précisant que Ford ne prévoit pas de dupliquer ce dispositif au VP.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Véhicule utilitaire léger (VUL), Télématique embarquée, Marché France, Véhicules connectés, Application, Utilitaire

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter