Ford renonce à ses C-Max et Grand C-Max

Publié le par

Le constructeur américain ne renouvellera pas ses monospaces compacts. La marque à l’ovale bleu annonce mettre fin à leur production à compter du mois de juin.

Le désamour du public pour les monospaces a eu raison des Ford C-Max et Grand C-Max.
Le désamour du public pour les monospaces a eu raison des Ford C-Max et Grand C-Max.

Les jours des C-Max et Grand C-Max sont comptés. Commercialisés depuis 2010, les deux monospaces compacts (offrant respectivement 5 et 7 places) basés sur la précédente génération de Ford Focus vont prendre leur retraite. Dans un communiqué, Ford confirme que les deux modèles «  seront supprimés du catalogue à la fin de leur cycle de vie normal, soit en juin 2019 ».

>> À lire aussi : Ford prévoit d’électrifier l’ensemble de sa gamme

Cette annonce est en parfaite cohérence avec ce qui avait été indiqué en décembre 2018 aux ouvriers de l’usine de Saarlouis (Allemagne), lieu actuel de production des C-Max. Le constructeur américain prévenait alors « qu’en raison de la forte baisse de la demande des clients pour les monospaces, les C-Max et Grand C-Max seraient progressivement éliminés de la gamme ». Pour mémoire, l’an dernier, Ford a livré 6 293 exemplaires de ses monospaces compacts en France, dont 2 307 en flottes.

Pas de remplaçants

Conséquence de ce désamour des conducteurs pour les monospaces et de leur passion pour les SUV, Ford laisse entendre que les C-Max et Grand C-Max n’auront pas de descendance. La marque à l’ovale bleu préférant « continuer d’investir dans la nouvelle Focus et dans les produits qui se révèlent être plus rentables » pour l’entreprise. Sont notamment citées les déclinaisons SW (break), Active (faux crossover), ST (sportive) de la compacte Focus.

>> À lire aussi : Ford : les S-Max et Galaxy se mettent à la page

Revers de la médaille, l’arrêt de la production des deux monospaces compacts n’est pas sans incidences pour les ouvriers de Ford en Allemagne. La marque prévoit dans le pays 5 000 suppressions de postes au total. Outre le site de Saarlouis – dont l’équipe de nuit est dissoute –, le site de Cologne est également concerné.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Monospace

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER