Ford met au point un dispositif pour garantir la sécurité des cyclistes

Publié le par

Le constructeur s’est penché sur un phénomène dangereux : l’ouverture intempestive de portière lorsqu’un vélo passe. Pour éviter nombre d’accidents, Ford a donc développé l’Exit Warning, une technologie avertissant le conducteur de la proximité d’un usager vulnérable.

 Pour remédier aux
Pour remédier aux "accidents de portières", Ford n'a pas pensé un système révolutionnaire mais extrêmement nécessaire. © Ford

Aussi fréquents que dramatiques, les « accidents de portières » font chaque année des milliers de victimes. Il était donc temps de s’attarder sur cette problématique qui ne cesse de s’amplifier, de plus en plus de personnes utilisant vélos et trottinettes électriques en villes. Pour y remédier, ce n’est donc pas un système révolutionnaire que Ford a élaboré. Non, rien qu’un simple signalement lumineux, doublé d’une alarme sonore, s’affichant sur le rétroviseur extérieur à l’approche d’un cycliste. Ce n’est pas grand-chose, peut-être, mais il fallait y penser et concrétiser l’idée !

Les capteurs ? Les anges gardiens de la route

De nos jours, les véhicules sont bardés de capteurs et c’est tant mieux. Car Ford, comme d’autres constructeurs dans des domaines divers, a su en faire un avantage, voire un bénéfice déterminant en matière de prévention. En plus de savoir freiner automatiquement à l’approche d’un obstacle ou d’interpeller les conducteurs lorsque des deux-roues se trouvent dans l’angle mort, les modèles de Ford se doteront donc bientôt de ce nouvel Adas anti-collision. Enfin, après que les ingénieurs de Ford aient mené des tests utilisateurs au cours des prochains mois afin que cette technologie s’adapte aux usagers conduisant à droite et à gauche.

« L’Exit Warning n’est qu’une façon imaginée par Ford pour contribuer à améliorer la sécurité sur les routes pour tout le monde », souligne Friederike Philipsenburg, ingénieur chez Ford Europe. Ce système ne saurait donc se substituer totalement à la vigilance de chacun, même si celui-ci s’avère également capable de détecter une ouverture de porte de voiture en stationnement et l’empêcher de s’entrebâiller totalement. Un mécanisme inédit qui pourra toutefois « s’annuler manuellement en cas d’urgence », précise Ford.

L’empathie, la meilleure des préventions

Mais Ford n’arrête pas là son implication en matière de sécurité routière. Le constructeur a en effet lancé le programme "Share The Road" (traduisez "Partager la route") offrant à ses clients de vivre une expérience de réalité virtuelle étonnante. Littéralement traduit par "échange ton volant/guidon", WheelSwap permet d’endosser le rôle et d’adopter le point de vue de son prochain, que l’on soit cycliste ou automobiliste.

Une bonne façon d’apaiser les tensions entre usagers. Tout comme le prototype de veste Emoji pour cyclistes que Ford a aussi développé. Non disponible à l’achat, celle-ci a été conçue pour que les conducteurs de deux-roues puissent communiquer plus facilement leurs intentions aux automobilistes. De quoi annihiler toute confusion de compréhension pouvant créer de périlleux quiproquos.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Aides à la conduite, Sécurité, Rétroviseurs caméras

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter