Ford et Volkswagen annoncent une alliance

Publié le par

Les deux constructeurs partageront leurs utilitaires afin de réduire leurs coûts. Ils pourraient également collaborer sur les véhicules électriques, autonomes et les services de mobilité.

À gauche Jim Hackett (Ford) et à droite Herbert Diess (Volkswagen).
À gauche Jim Hackett (Ford) et à droite Herbert Diess (Volkswagen).

Profitant du Salon automobile de Detroit, qui a ouvert ses portes en début de semaine, Ford et Volkswagen ont annoncé la signature des premiers accords formels posant les bases d’une alliance productive. Les deux constructeurs resteront indépendants puisque aucune participation croisée n’est prévue. Cette alliance vise à renforcer leur compétitivité grâce à des économies d’échelle et des gains de productivité permis par la mise en commun d’architectures de véhicules.

Un premier utilitaire dès 2022

La première étape du partenariat est prévue pour 2022. Elle concernera la conception et la production par Ford d’un pick-up moyen (remplaçant vraisemblablement le Ranger) pour les deux groupes. Volkswagen aura ensuite la charge d’un utilitaire urbain. Ce partage de plates-formes devrait permettre une amélioration des résultats des deux groupes dès 2023. En 2018, la production cumulée d’utilitaires de Ford et Volkswagen atteignait 1,2 million d’unités.

L’accord prévoit également une collaboration possible sur les véhicules électriques, les véhicules autonomes et les services de mobilité. Les deux groupes ne se ferment pas non plus la porte sur d’autres programmes communs de véhicules.

« Au fil du temps, cette alliance aidera les deux entreprises à créer de la valeur ajoutée. Elle leur permettra de répondre aux besoins de leurs clients et de la société, commente Jim Hackett, P-DG de Ford. Non seulement elle améliorera significativement la productivité et la santé des deux entreprises, mais elle nous offrira également la possibilité de tracer ensemble les contours de la nouvelle ère de la mobilité. »

« Volkswagen et Ford vont exploiter leurs ressources collectives, leurs capacités d’innovation et leurs positions complémentaires sur le marché pour encore mieux servir les millions de clients à travers le monde. Dans le même temps, cette alliance sera la pierre angulaire qui nous permettra d’améliorer notre compétitivité » complète Herbert Diess, P-DG du directoire de Volkswagen.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Volkswagen, Detroit 2019, NAIAS

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER