Ford donne plus de muscle à ses utilitaires Transit

Publié le par

Le constructeur américain étend la livrée Sport à l’ensemble de sa gamme Transit et en profite pour introduire, au sommet de la gamme, le nouveau bloc 2.0 l diesel de 185 chevaux.

La gamme Ford Transit Sport s'articule autour de trois modèles : Courier, Connect et Custom.
La gamme Ford Transit Sport s'articule autour de trois modèles : Courier, Connect et Custom.

Ford enrichit l’offre mécanique de son Transit. La marque à l’ovale bleu propose désormais sur son utilitaire le bloc diesel 2.0 l EcoBlue de 185 chevaux (pour 415 Nm de couple) disponible avec une boîte mécanique ou automatique à six rapports.

>> À lire aussi : Ford convertit son Kuga au bioéthanol

Cette nouvelle motorisation, qui sera disponible dès cet été en concessions, est « le porte-étendard de la gamme Transit Sport », selon Ford. Pour rappel, celle-ci s’articule autour de trois modèles au look distinctif : Courier, Connect et Custom. Ces véhicules reçoivent des bandes noires sur leur capot, un kit carrosserie sport, des extensions de passage de roue, des jantes de 17 ou 18 pouces, ainsi qu’un intérieur retravaillé comprenant des sièges mixtes cuir-tissus.

Les ventes d’utilitaires boostées par cette finition sportive

À ceux qui s’interrogent sur l’utilité de décliner ces utilitaires en version sportive, Ford rétorque par la voix de Hans Schep, directeur général de Ford Europe en charge des véhicules utilitaires, que « tout le monde n’a pas nécessairement envie de rouler en fourgonnette blanche. La série Transit Sport et son design sportif séduisent les clients qui souhaitent se démarquer, tout en conservant les qualités qui ont fait la réputation du Transit ».

À la lecture des résultats commerciaux, cette recette semble séduire les professionnels. L’an dernier, Ford a écoulé 380 900 véhicules utilitaires dans les vingt pays européens où la marque est présente. Et, selon le constructeur, les ventes de Transit Custom Sport « ont augmenté de 58 % par rapport à l’année précédente » (2017, ndlr) et «  celles de Transit Courier Sport de 53 %  ».

À noter que ce dernier utilitaire, plus urbain, doit se contenter du bloc 1.5 l TDCi de 100 chevaux et, en essence, du 1.0 l EcoBoost de 100 chevaux.

>> À lire aussi : Ford démarre la construction du StreetScooter Work XL, l’utilitaire électrique de la Poste allemande

Mots clefs associés à cet article : Ford, Véhicule utilitaire léger (VUL), Diesel

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter