Ford dévoile son Transit 100 % électrique

Publié le par

Le constructeur américain a de grandes ambitions en matière de véhicules utilitaires électrifiés. Son catalogue s’enrichit désormais d’une version à batteries de son célèbre fourgon Transit, renommé pour l’occasion E-Transit.

Le nouvel E-Transit est le deuxième lancement majeur de Ford en matière de VUL électrifiés. © Ford
Le nouvel E-Transit est le deuxième lancement majeur de Ford en matière de VUL électrifiés. © Ford

Comme les véhicules particuliers, les véhicules utilitaires légers opèrent eux-aussi leur transition énergétique. Délaissant les traditionnelles motorisations Diesel qui animent ce type de véhicules, plus d’une quinzaine de modèles 100 % électrique, tous segments confondus (fourgonnettes, fourgons moyens et grands fourgons), est déjà disponible sur le marché. À ce contingent-là s’ajoute désormais le Ford E-Transit.

Le constructeur de Dearborn (Michigan), veut en effet avoir sa part du gâteau des VUL à batteries. « Nous nous engageons à mener la transition vers des émissions nulles. L’E-Transit est une excellente solution pour nos clients flottes, à mesure que les volumes augmentent », justifie, dans un communiqué, Hau Thai-Tang, directeur des opérations chez Ford.

Annoncé pour le printemps 2022, l’E-Transit fait partie de la stratégie mondiale d’électrification du constructeur, incarnée par le récent lancement du SUV Mustang Mach-E en Europe et celui à venir du célèbre pick-up F150 100 % électrique aux États-Unis. Pour mémoire, dans la gamme des véhicules utilitaires, le Transit Custom PHEV - fabriqué en Turquie et aux-côtés duquel sera assemblé le Transit électrique pour l’Europe - est déjà disponible dans le réseau.

Quelles caractéristiques techniques ?

Révélée en même temps que le véhicule, jeudi 12 novembre, la fiche technique de l’E-Transit affiche les caractéristiques suivantes. Le grand fourgon à l’ovale bleu est mû par un bloc électrique de 198 kW (soit 269 chevaux), délivrant 430 Nm de couple et associé à une batterie de 67 kWh. Soit de quoi parcourir, d’après le constructeur et selon le cycle WLTP, jusqu’à 350 kilomètres entre deux charges.

En matière de recharge, le Ford E-Transit est compatible avec de nombreuses solutions. L’utilitaire reçoit de série un chargeur rapide 11,3 kW, lui permettant d’être branché sur des bornes délivrant jusqu’à 115 kW. Dans ce cas de figure, le véhicule peut, théoriquement, faire passer sa batterie de 15 à 80 % en 35 minutes. En revanche, s’il n’est pas possible d’accéder à de telles bornes, il faut compter environ 8 heures pour une charge complète. Pour faciliter le plein de son véhicule, Ford s’est engagé à commercialiser plusieurs solutions de recharge - à domicile ou sur site - adaptées à l’univers et aux besoins des professionnels.

Le nouveau Ford E-Transit sera disponible, comme son jumeau thermique, en plusieurs longueurs et hauteurs. Aussi, le constructeur américain assure que le volume de chargement maximal de 15,1 m3 jusqu’à présent offert par les versions Diesel propulsion, est préservé en version électrique : les batteries étant situées dans le plancher du véhicule.

En ce qui concerne En outre, pour la charge utile, Ford précise qu’en Europe, les versions fourgon tôlé disposeront d’une charge utile maximale de 1 616 kg tandis que celle des déclinaisons châssis-cabine est portée à 1 967 kg. L’E-Transit pourra également être commandé en carrosserie double-cabine. En tout, près de 25 configurations seront possibles en Europe.

Connectivité, Adas et astuces pour se démarquer

Avec l’option Pro Power Onboard, le grand fourgon électrique pourra se transformer en source mobile d’énergie pour ses utilisateurs. Dans ce cas-là, un module située dans la zone de chargement et délivrant jusqu’à 2,3 kW permettra aux professionnels d’alimenter outils et équipements électriques sur un chantier ou en déplacement.

La planche de bord, légèrement revue, s’offre un écran central tactile de 12 pouces lié au système multimédia Sync 4, pouvant évoluer en permanence. La reconnaissance des panneaux de signalisation en roulant, le limiteur de vitesse intelligent, l’assistant pré-collision, le système d’alerte d’angles-morts ou encore la caméra 360° avec aide au freinage en marche arrière seront également proposés... à des tarifs encore inconnus.

Des « Transit Corners » partout dans le monde

« Le réseau Ford est une grande force et une chose contre laquelle de nombreuses start-ups ne peuvent pas lutter » a Jim Farley, le P-DG du constructeur américain. Il a rappelé l’existence d’environ 1 000 Transit Corners en Europe, dont « les équipes sont prêtes à l’arrivée de cette version zéro émission ». Ces sites spécialisés dans la maintenance du grand fourgon (intervalle d’entretien d’un an, kilométrage illimité et garantie de 8 ans et 160 000 km pour la batterie et les composants électriques haute tension) assurent par ailleurs les opérations d’entretien de l’ensemble de la gamme d’utilitaires maison.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Fourgon, Véhicule utilitaire léger (VUL), Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER