Ford branche son Kuga

Publié le par

Avec le nouveau Kuga, Ford entre de plain-pied dans son plan d’électrification et le SUV sera disponible en cinq motorisations, dont trois hybrides allant jusqu’au PHEV.

Cette nouvelle génération de Ford Kuga offre une optimisation des consommations pouvant aller jusqu'à 30 %. (© Ford)
Cette nouvelle génération de Ford Kuga offre une optimisation des consommations pouvant aller jusqu'à 30 %. (© Ford)

Le SUV Kuga est donc le premier modèle Ford à proposer trois hybridations différentes : hybridation légère 48 V (mHEV), hybride traditionnel (HEV) et hybride rechargeable (PHEV). Ces nouvelles motorisations s’accompagnent d’une aérodynamique optimisée et d’un gain de masse, notamment grâce au recours accru à l’aluminium. Dans un premier temps, le mild hybrid et le PHEV seront disponibles, tandis que le HEV est programmé au second semestre 2020. La technologie mild hybrid vient améliorer le rendement énergétique du moteur diesel EcoBlue 2.0l 150 ch et permet de réduire les émissions de CO2, attendues à partir de 132 g/km de CO2, pour une consommation de l’ordre de 5 l/100 km.

Le Kuga hybride rechargeable en porte-drapeau

La version hybride rechargeable proposera une autonomie pouvant aller jusqu’à 56 km en conduite 100 % électrique (WLTP). Sous l’angle environnemental, le nouveau Kuga PHEV sera d’ailleurs le plus performant de la gamme avec une consommation estimée à 1.2 l/100 km et 26 g/km de CO2 émis. « L’offre sera attractive car il sera disponible à partir de 38 000 euros et qu’il inaugure une nouvelle chaîne cinématique, marquant notamment un réel progrès par rapport aux anciennes générations de Mondeo hybride », souligne Fabrice Devanlay, directeur de la communication de Ford France. Notons que cette technologie sera ensuite déclinée sur les monospaces S-Max et Galaxy au début de 2021.

JPEG - 198.1 ko
Longtemps attendu, le plan d’électrification de Ford prend forme, notamment avec une solution hybride rechargeable.

Au second semestre 2020, une version hybride traditionnelle sera introduite sur le marché, étant entendu que l’offre essence (EcoBoost de 1.5l de 120 ch et 150 ch), qui fait office d’entrée de gamme, et l’offre diesel (2.0l EcoBlue de 190 ch et 1.5l EcoBlue de 120 ch) sont maintenues.

Electrification intensive sur 2020-2021

Ford a annoncé 14 véhicules électrifiés pour 2020, utilitaires compris. Un chiffre qui passera à 18 véhicules d’ici fin 2021. Après le Puma, la solution mild hybrid équipera notamment les Fiesta et Focus à l’orée de l’été, tandis que les premières livraisons de la Mustang Mach-E sont prévues cette année, sans oublier l’Explorer PHEV, même si ses livraisons resteront réduites. Les premières applications de l’accord conclu avec Volkswagen sur l’électromobilité interviendront en 2021, sachant que Ford a le lead sur le programme VUL (Transit 100 % électrique).

Mots clefs associés à cet article : Ford, Véhicule électrique, Véhicule hybride, Marché Flottes, Marché France, Marché Europe, Véhicule hybride rechargeable, Véhicule électrifié

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter