Ford : Jim Farley succède à Jim Hackett

Publié le par

Jim Hackett, qui gère la transformation de Ford Motor Company depuis 2017 en tant que président, a annoncé son départ à la retraite. Son successeur, Jim Farley, actuellement chef de l’exploitation, le remplacera à compter du 1er octobre.

© Ford
© Ford

Suite au départ de Jim Hackett, âgé de 65 ans, il semblait naturel pour l’équipe dirigeante de confier les rênes de l’entreprise à Jim Farley (58 ans) qui a collaboré avec Jim Hackett au cours des trois dernières années. Jusqu’au 1er octobre 2020, les deux hommes travailleront ensemble afin de faciliter au mieux la passation de pouvoirs. Jim Farley rejoindra également le conseil d’administration à compter de cette même date. L’équipe dirigeante est unanime quant à la solide expertise de Jim Farley sur l’industrie automobile mondiale. « La passion de Jim pour les grands véhicules et son intense désir de résultats sont bien connus, et je l’ai également vu devenir un leader transformationnel avec la détermination et la prévoyance nécessaires pour aider Ford à prospérer dans l’avenir » souligne dans un premier temps Bill Ford, président exécutif de Ford.

Un avis partagé par son prédécesseur, Jim Hackett : « J’ai travaillé côte à côte avec Jim Farley au cours des trois dernières années et j’ai la plus grande confiance en lui en tant que personne et leader. Il a joué un rôle déterminant dans l’élaboration de notre nouveau portefeuille de produits et la refonte de nos activités dans le monde entier. Il est également un agent de changement avec une compréhension approfondie de la façon de diriger Ford dans cette nouvelle ère définie par les véhicules intelligents dans un monde intelligent ». Même s’il part à la retraite, Jim Hackett n’est pas prêt à couper de suite le cordon. Il restera ainsi conseiller spécial de Ford jusqu’en mars 2021.

Son parcours

En 2007, Jim Farley intègre Ford en tant que responsable mondial du marketing et des ventes. En avril 2019, il est choisi pour diriger l’équipe des nouvelles entreprises, de la technologie et de la stratégie de Ford afin d’orienter l’entreprise vers l’avenir en passant par la connectivité, l’intelligence artificielle, l’automatisation et les nouvelles formes de propulsion. Il est ensuite nommé directeur de l’exploitation en février 2020.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Gouvernance, Marché d’État

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter