Foncia s’engage pour l’électromobilité en copropriété

Publié le par

S’inscrivant parmi les leaders dans le domaine de l’immobilier résidentiel, Foncia se dit prêt à accompagner l’installation de bornes de recharge au sein de ses 45 000 immeubles en gestion de copropriété.

Cinq acteurs nationaux ont été retenues : Bornes Solutions by OCEA Smart Building, Park'n Plug, Waat, Zephyre et Zeplug. © Zeplug
Cinq acteurs nationaux ont été retenues : Bornes Solutions by OCEA Smart Building, Park'n Plug, Waat, Zephyre et Zeplug. © Zeplug

Les immatriculations de voitures électrifiées – électriques, hybrides et hybrides rechargeables – ne cessent de croître d’année en année. D’après les chiffres de l’Avere, les cinq premiers mois de 2020 ont enregistré une hausse des immatriculations de 76 % par rapport à la même période en 2019. Une tendance particulièrement marquée chez les particuliers. Pourtant, ceux qui ne vivent pas dans un logement individuel doivent principalement compter sur des points de recharge publics – au nombre d’environ 30 000 en France – pour brancher leur véhicule. Afin de leur simplifier l’accès à une borne de recharge en copropriété, Foncia offre désormais de les épauler dans leurs démarches de transition énergétique.

Investissement sous conditions

Alors que les ZFE (Zones à Faibles Émissions) se multiplient, les habitants des villes se heurtent souvent à la complexité d’installation de bornes de recharge dans les parties communes partagées de leur lieu de résidence. En vertu de l’article 57 de la loi du 12 juillet 2010, si les syndics de copropriétaires doivent aborder cette opportunité lors de l’assemblée générale annuelle, la décision requiert la majorité des participants. Si le syndic n’oppose lui aussi aucune résistance au projet, le propriétaire ou le locataire (avec l’accord du propriétaire du logement) peut alors équiper à ses frais sa place de parking d’une Wallbox.

Au-delà de ce « droit à la prise », qui contingente le nombre de véhicules rechargés, le groupe Foncia a décidé d’opter pour des solutions évolutives, au gré du nombre de véhicules électriques concernés, et à des coûts maîtrisés. Les 45 000 copropriétés gérées par l’entreprise administratrice se les verront progressivement proposées, prioritairement dans les grandes villes où la demande est la plus forte. Toutefois, seules les offres de cinq acteurs nationaux ont été retenues : Bornes Solutions by OCEA Smart Building, Park’n Plug, Waat, Zephyre et Zeplug.

Pour rappel, des aides financières peuvent être accordées aux utilisateurs à l’initiative de ces bornes en copropriété : jusqu’à 300 euros de crédit d’impôt au titre du CITE et jusqu’à 600 euros pour un point de charge collectif à usage individuel (plafonné à hauteur de 50 % des coûts de fourniture et d’installation) dans le cadre du programme Advenir. Un coup de pouce supplémentaire pour la mobilité décarbonnée.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Borne de recharge, Véhicule hybride rechargeable, ZePlug, Zephyre

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter