Flexigo : la Région Ile de France se lance dans le transport en commun à la demande

Publié le par

Commandées à la manière d’un VTC, les navettes Flexigo fonctionneront avec le pass Navigo. Premiers trajets prévus cet été en Essonne et dans les Yvelines.

Une dizaine de place par véhicules pour ce nouveau service de transports publics.
Une dizaine de place par véhicules pour ce nouveau service de transports publics.

Dans un entretien au JDD paru hier, Valérie Pécresse a annoncé la création d’un service public de transports à la demande. Basé sur le modèle popularisé par Uber de centrale dématérialisée de commande, le service sera baptisé Flexigo et s’appuiera sur une application smartphone mais également une plate-forme téléphonique et un site internet. A la place des berlines, des minibus aux couleurs d’Ile de France Mobilités qui circuleront en fonction des réservations sur des trajets définis ou dans des zones délimitées grâce à un algorithme développé par la start-up Padam. Une fois leur réservation effectuée entre 30 jours et 1 heure à l’avance, les usagers n’ont plus qu’à se rendre au point de rencontre et à valider leur titre de transport.

"Ce nouveau service répond à l’une de mes priorités : faire émerger des solutions de mobilité en grande couronne pour les oubliés des transports en commun, ceux qui n’ont aujourd’hui d’autre choix que d’utiliser leur voiture, les habitants de la France périphérique victimes de ségrégation territoriale" précise la présidente de la Région.

Plusieurs territoires sont déjà labellisés : Gally-Mauldre (78), Vexin (95), Bois-le-Roi (77) et Centre Essonne (91) et trois premières lignes de tests seront expérimentées de juin à octobre.

Mots clefs associés à cet article : Transports en commun

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter