Flease : des occasions récentes pour faciliter la LLD auprès des TPE / PME

Publié le par

Lancée à la fin du premier confinement de 2020, cette jeune société de location longue durée propose aux petites et moyennes entreprises de passer en LLD avec des loyers 20 % moins importants grâce à des véhicules d’occasion récents.

capture d'écran flease.fr / © D.R.
capture d'écran flease.fr / © D.R.

« Les offres de LLD sont peu ou pas adaptées aux besoins des petites flottes, explique en préambule Constantin Eliard, fondateur de Flease. La souscription est compliquée, le suivi client inexistant et, à la fin du contrat, les entreprises se font massacrer avec des frais de remise en état et un dépassement kilométrique importants ». C’est en partant de ce constat que le jeune entrepreneur, qui n’en est pas à son premier coup d’essai, a décidé de créer une nouvelle marque de location longue durée. Sa cible : les TPE – PME. « Seules 25 % de ces entreprises ont adopté la LLD. C’est dommage car cette formule leur permet de mieux gérer et optimiser leur flotte ou encore de dégager de la capacité d’endettement », argumente le jeune patron.

Des occasions récentes au service des petites flottes

Pour monter son offre, Flease a fait le choix de s’appuyer sur des véhicules d’occasion récents : moins d’un an et moins de 20 000 kilomètres, en boîte automatique exclusivement et finition premium. Issus des réseaux constructeurs et toujours sous garantie, ils sont la propriété du loueur qui inclut dans ses loyers l’assistance, l’entretien et les états fiscaux. En option, les clients peuvent choisir de souscrire à la gestion des pneumatiques, l’assurance tous risques ou encore à une carte carburant. «  Notre formule permet de réduire de 25 % en moyenne la note globale annuelle par véhicule , explique Constantin Eliard. Sans fiscalité lourde liée au véhicule neuf, nous jouons sur les amortissements non déductibles et une réintégration fiscale qui en découle moins importante. Sur des modèles haut de gamme, le malus aura déjà été payé dans la plupart des cas ». Flease a commencé par proposer une seule marque : Volkswagen. Forte du succès déjà rencontré, elle élargit aujourd’hui son portefeuille avec des véhicules Peugeot, Audi, BMW et Volvo, ainsi que des motorisations hybrides, hybrides rechargeables et 100 % électriques en plus de l’offre thermique.

PNG - 36.2 ko

Une offre de gestion de flotte couplée à la télématique

Le loueur équipe aussi tous ses véhicules de la télématique. L’objectif étant de pouvoir proposer d’ici à cet été un outil de gestion de flotte complet à ses clients. « Ils pourront faire le choix des informations à remonter : géolocalisation, éco-conduite reliée à une assurance tous risques, gestion de l’ensemble des alertes, entretien… », énumère Constantin Eliard. Seul le suivi du kilométrage est d’office présent au contrat dans le but d’établir, tous les trois mois si besoin, un avenant au réel par rapport aux kilomètres déjà parcourus par le collaborateur.

Basé à Lyon et à Paris, le jeune loueur propose des engagements de 12 à 48 mois, avec la garantie d’avoir un nouveau véhicule à mi-contrat pour les durées de location les plus longues. À l’issue de la période, les frais de remise en état sont facturés au réel, couplés à des frais de gestion de 160 euros HT. « On permet aussi de les mensualiser en fonction de la moyenne des frais de remise en état constatée chez le client », conclut le fondateur de Flease.

Mots clefs associés à cet article : Location en longue durée (LLD), Flease

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter